Suisse: Le secteur télécom veut protéger les jeunes
Publié

SuisseLe secteur télécom veut protéger les jeunes

Salt, Sunrise, Swisscom et UPC ont adopté un train de mesures visant à davantage protéger les jeunes utilisateurs.

Alors que les nouveaux médias représentent un défi croissant pour les parents, le secteur suisse des télécommunications accroît son implication dans la sensibilisation. Salt, Sunrise, Swisscom et UPC ont adopté un train de mesures concrètes.

Signée vendredi par ces quatre acteurs majeurs de la branche, l'initiative sectorielle pour la protection de la jeunesse dans les médias devra être appliquée d'ici la fin de l'année, a communiqué l'Association suisse des télécommunications (asut). Tous les autres fournisseurs de services télécoms ont la possibilité d'y adhérer.

Limites d'âge

Au nombre des mesures listées dans le texte figure l'obligation de proposer des options de verrouillage pour les services de vidéo à la demande avec limites d'âge. Les entreprises signataires s'engagent également à fournir à leurs clients des informations concernant les moyens de protection des enfants et des jeunes. Un préposé à ces questions devra également être désigné.

En 2008, la branche avait déjà lancé une initiative visant à protéger la jeunesse dans les médias. Reste que depuis, l'utilisation d'internet et des terminaux a subi une profonde mutation, nécessitant l'adaptation des mesures, rappelle l'asut dans son communiqué. L'association s'est notamment inspirée des enseignements tirés du programme national «Jeunes et médias».

(ats)

Votre opinion