Londres – Le sel de leur tequila était de la soude caustique
Publié

LondresLe sel de leur tequila était de la soude caustique

Quatre jeunes femmes se sont grièvement brûlé la bouche dans un club. Le personnel s’était trompé en remplissant les salières.

par
Michel Pralong
Un shot de tequila se boit avec du citron vert et du sel. Surtout pas avec de la soude caustique.

Un shot de tequila se boit avec du citron vert et du sel. Surtout pas avec de la soude caustique.

Getty Images/iStockphoto

La scène (d’horreur) s’est déroulée le 7 décembre dernier dans un club de Londres. Mais il a fallu beaucoup de temps pour établir l’exact déroulement des faits. Quatre jeunes femmes et un homme, clients dans cet établissement du centre-ville, ont commandé des shots de tequila. Ils ont alors mis à leur bouche le sel servi avec la boisson et se sont mis immédiatement à vomir. Leur bouche était en sang.

Cela a créé une véritable panique dans le club, explique le «Daily Mail», les autres clients pensant qu’il pouvait s’agir d’une attaque terroriste. Des ambulances sont rapidement arrivées sur place pour prendre en charge les blessés. Les quatre jeunes femmes ont reçu des premiers soins avant d’être emmenées à l’hôpital. Plus d’un mois après, l’une d’elles y est toujours, mais sa vie n’est pas en danger. L’homme, qui a également été touché par la substance, a toutefois décliné une hospitalisation.

La police, également rapidement sur place, a tout d’abord interdit à quiconque de sortir. Le club a ensuite été fermé par précaution. L’enquête aurait alors finalement découvert que ce que les malheureux avaient pris pour du sel était de la soude caustique, utilisée pour le nettoyage. Elle se trouvait dans des paquets ressemblant à ceux du sel et c’est un membre du personnel du club qui se serait trompé en remplissant les salières. Des poursuites judiciaires auraient été lancées contre l’établissement, mais personne n’a été arrêté.

Votre opinion

2 commentaires