Athétisme: Le semi-marathon de la «pollution» a eu lieu
Publié

AthétismeLe semi-marathon de la «pollution» a eu lieu

Malgré un brouillard asphyxiant, la compétition de Delhi s'est déroulée dimanche dans la capitale indienne.

Plusieurs coureurs se sont élancés avec un masque de protection.

Plusieurs coureurs se sont élancés avec un masque de protection.

AFP

Des dizaines de milliers de personnes ont couru dimanche le semi-marathon de Delhi en dépit des risques sanitaires liés au nuage de pollution qui enveloppe la capitale indienne depuis plusieurs jours. Plusieurs coureurs se sont élancés avec un masque de protection, en se plaignant de la qualité de l'air.

Au total, 35'000 adeptes étaient inscrits pour cette compétition qui s'est tenue en dépit des demandes de report. Un brouillard de pollution asphyxie depuis plus d'une semaine la capitale indienne, dont les écoles ont été fermées pendant plusieurs jours.

Dimanche, le site internet de l'ambassade des Etats-Unis indiquait que la concentration de particules PM2,5 était de 189 microgrammes/m3. L'OMS recommande de ne pas dépasser 25 microgrammes/m3 en moyenne journalière. «Mes yeux brûlent, ma gorge est sèche, j'ai le nez qui coule, décrit Rohit Mohan, 30 ans, originaire de la ville de Bangalore. Depuis que j'ai atterri hier, c'est horrible.»

L'épreuve a été remportée par l'Ethiopien Birhanu Legese en 59'46, un temps exceptionnel dans l'absolu, et a fortiori au vu des conditions.

L'Association médicale indienne (IMA), qui rassemble plus de 220'000 médecins, avait saisi la Haute Cour de Delhi pour demander le report de la course en raison d'un pic de pollution décrit comme une urgence sanitaire. Mais la Cour a répondu jeudi qu'elle avait été rassurée par les efforts des organisateurs pour réduire l'impact de la pollution et la course a pu avoir lieu.

(si)

Votre opinion