Publié

FranceLe Sénat refuse de lever l'immunité de Serge Dassault

Le bureau du Sénat français a refusé mercredi de lever l'immunité de l'industriel et sénateur de droite français, a-t-on appris de source parlementaire.

AFP

Serge Dassault est visé par la justice pour des achats présumés de voix dans la ville de Corbeil-Essonnes (Essonne).

Une levée de l'immunité parlementaire du sénateur UMP, par ailleurs propriétaire du groupe aéronautique Dassault Aviation et d'un groupe de presse, devait permettre aux magistrats du pôle financier de Paris de placer l'élu en garde à vue et de procéder à des perquisitions dans ses locaux.

Serge Dassault, qui est âgé de 88 ans, fut maire de Corbeil-Essonnes de juin 1995 à juin 2009. C'est un de ses proches collaborateurs, Jean-Pierre Bechter, qui est actuellement maire de cette commune de la grande banlieue parisienne.

Une abstention

Le bureau du Sénat, qui est composé de 26 sénateurs, a rejeté la demande de levée d'immunité de justesse. Treize parlementaires ont voté contre, 12 pour et un s'est abstenu.

Le Sénat avait refusé en juillet la levée de l'immunité de Serge Dassault dans un autre dossier, celui d'une tentative de meurtre perpétrée en février à Corbeil-Essonnes.

La demande rejetée mercredi a été lancée début décembre par des juges du pôle financier de Paris, approuvée par le parquet et transmise à la ministre de la Justice.

(ats)

Ton opinion