Publié

Justice internationaleLe Sénégal refuse d'extrader Hissène Habré en Belgique

L'ancien chef d'Etat tchadien est poursuivi pour crimes contre l'humanité et réfugié à Dakar depuis sa chute en 1990.

Le président sénégalais, Abdoulaye Wade, avait pourtant déclaré que Hissène Habré serait «très probablement extradé vers la Belgique».

Le président sénégalais, Abdoulaye Wade, avait pourtant déclaré que Hissène Habré serait «très probablement extradé vers la Belgique».

Keystone

La justice sénégalaise évoque un vice de forme dans la demande belge.

«La Chambre d'accusation de la Cour d'appel de Dakar a rejeté aujourd'hui la demande d'extradition de Hissène Habré en Belgique. Elle a estimé que la demande de la Belgique n'est pas conforme aux dispositions légales» sénégalaises, a affirmé un haut responsable du ministère.

«La Belgique n'a pas respecté la procédure», a-t-il indiqué sans plus de précision. Un juge de la Cour d'appel de Dakar, joint par l'AFP, a estimé qu'il y a vice de forme dans la demande formulée par la Belgique, sans non plus préciser lequel.

Le chef de l'Etat sénégalais Abdoulaye Wade avait pourtant déclaré jeudi lors d'un entretien à la télévision France 24 et Radio France Internationale (RFI) que Hissène Habré serait «très probablement extradé vers la Belgique».

Le ministère belge des Affaires étrangères avait proposé le 10 juillet qu'Hissène Habré soit extradé en Belgique. Le gouvernement tchadien avait pour sa part demandé que l'option belge soit «privilégiée».

(ATS/AFP)

Ton opinion