22.07.2020 à 20:17

FootballLe Servette FC totalement dominé à Thoune

Les Oberlandais sont décidément les rois du cœur. À Thoune, Servette n’a offert qu’une trop pâle résistance à l’équipe bernoise.

von
Jean-Claude Schertenleib, Thoune
Chris Kablan (au centre) inscrit le 2-0 pour les Bernois.

Chris Kablan (au centre) inscrit le 2-0 pour les Bernois.

Keystone

Thoune-la-surprise, Thoune-le-futur-sauvé-des-eaux, Thoune tout ce que vous voudrez. Mais Thoune encore vainqueur, ce qui n’est pas une bonne nouvelle pour Sion et pour Xamax.
À la Stockhorn Arena, Servette a été totalement dominé. Dès la première mi-temps, que ce soit à la marque (2-0), au nombre de corners (8-1), mais surtout au niveau de l’engagement, insuffisant face à une équipe qui joue avec les tripes et qui, désormais, n’est pas ridicule quand il s’agit de soigner la manière.

Apathie totale

Face à une formation genevoise étonnamment apathique, les Bernois ont rapidement pris les affaires en mains après deux tentatives grenat (Kone ne s’élève pas assez à la 3e, Schalk ne dévie pas assez le centre de Sauthier à la 4e). La suite? Un forcing permanent de Thoune, qui s’offre des coups de coin en nombre et qui en transforme deux d’entre eux en un peu plus d’une demi-heure, le premier via la tête du géant Havenaar, le second par Kablan, après que le centre de Tosetti eût passé par-dessus toute la défense genevoise.

Qu’ajouter en cette première mi-temps? Que Frick a réussi des arrêts déterminants (12e, 28e et surtout 46e, sur une bombe de Castroman) et que ses équipiers, trop souvent, se sont montrés «gentils, gentils», incapables d’élever l’intensité de leur jeu, l’une des qualités essentielles de l’adversaire du soir.

Trop facile

Réaction? On l’espérait et quand, sur une erreur défensive (la première) de Thoune, Kone se retrouva bien placé (47e), il ajusta Faivre. Servette avait reçu en première mi-temps une belle leçon de l’efficacité sur coups de coin, il allait maintenant découvrir les rushes puissants de Munsy, trois buts en vingt minutes.

Face à un tel déferlement, la finesse de Schalk (52e) pour ce qui était alors le 3-1, avait quasi passé inaperçue. Trop facile, décidément, pour ce FC Thoune remarquable. Quant au Servette FC, on dira qu’il y a des soirs comme ça. Des soirs sans.

Thoune – Servette
5-1 (2-0)

Stockhorn Arena. 1000 spectateurs. Arbitre: Alain Bieri.$

Buts: 8e Havenaar 1-0, 32e Kablan 2-0, 50e Munsy 3-0, 52e Schalk 3-1, 56e Munsy 4-1, 71e Munsy 5-1.

Thoune: Faivre; Kablan (58e Hefti), Stillhart, Havenaar, Glarner; Hasler, Fatkic, Tosetti (58e Karlen); Castroman (75e Breitenmoser); Munsy (75e Chihadeh), Bandé (55e Salanovic). Entraîneur: Marc Schneider.

Servette: Frick; Mazzolini (61e Gonçalves), Rouiller, Vouilloz (76e Henchoz), Sauthier; Ondova, Maccoppi (61e Alves), Stevanovic (76e Monteiro); Cespedes; Kone, Schalk (63e Ajdini). Entraîneur: Alain Geiger.

Notes: Thoune sans Hediger, Bigler, Sutter et Roth (blessés), ni Bertone et Rapp (suspendus). Servette sans Iapichino, Sasso, Kyei et Imeri (blessés), ni Cognat (suspendu).

Coups de coin: 10-2 (8-1).

Avertissements: Mazzolini (41e, faute), Rouiller (53e, jeu dur) et Glarner (76e, faute).

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
1 commentaire
L'espace commentaires a été desactivé

charly

22.07.2020 à 20:56

Et oui un accident de parcours ,la fatigue,courage au Servette,encore 3 matchs,si possible à gagner.