Publié

SexualitéLe sexe oral peut transmettre le cancer de la gorge

Les propos de l’acteur américain font dire aux scientifiques que le virus peut avoir été transmis par les sécrétions sexuelles lors de rapports oraux-génitaux. Mais ce cas de figure reste rare, tempèrent-ils.

par
Benoît Perrier. Avec la collaboration de www.planetesante.ch

Haro sur le cunnilingus? C’est la conclusion que l’on pourrait tirer des déclarations de Michael Douglas au Festival de Cannes. L’acteur y révélait qu’une infection par un type de virus de la famille des VPH (lire encadré) avait causé son cancer de la gorge. Comment? Les chercheurs avancent l’hypothèse que le virus a été transmis par les sécrétions sexuelles lors de rapports oraux-génitaux. L’infection est d’ailleurs possible quel que soit le sexe des deux partenaires.

La transmission entre les organes génitaux et la bouche est donc possible, même si elle «est probablement bien moins efficace que celle qui survient par contact direct des organes sexuels», explique Roland Sahli, coresponsable du laboratoire de référence VPH de l’OMS pour la région Europe. Michael Douglas aurait-il pu être contaminé par un baiser? Autrement dit, les rapports de bouche à bouche transmettent-ils aussi le virus VPH? «On l’ignore, mais c’est probablement rarissime», juge Yan Monnier, oto-rhino-laryngologue au CHUV. La cause de cette incertitude? Quelques rares cas sont mentionnés dans des études américaines où des personnes portaient le VPH dans la bouche et pratiquaient le french kiss mais pas le sexe oral.

Votre opinion