Publié

Sotchi 2014Le shooting sexy d'une skieuse libanaise fait scandale

Une skieuse libanaise, engagée au JO de Sotchi, faisait parler d'elle mardi après la diffusion d'une vidéo la montrant seins nus lors d'une séance photo.

La vidéo, qui est apparue sur YouTube, montre la skieuse alpine Jackie Chamoun, 22 ans, poitrine nue et en string, participant à une séance photo organisée à la station de ski libanaise de Faraya et qui était destinée à un calendrier. Lors des photos, elle cache ses seins avec ses skis.

Après une avalanche de commentaires sur le net, partagés entre critiques et éloges, la slalomeuse libanaise s'est excusée publiquement sur sa page Facebook, affirmant que la vidéo n'était pas destinée à être diffusée mais uniquement les photos. «La vidéo (...) faisait partie du making of (de la séance photo). Elle ne devait pas être rendue publique», a-t-elle écrit.

«Je voudrais m'excuser auprès de vous tous, je sais que le Liban est un pays conservateur et qu'il ne s'agit pas de l'image qui reflète notre culture», a-t-elle ajouté. «Tout ce que je vous demande c'est d'arrêter de la diffuser, car cela m'aidera à me concentrer ce qui est important en ce moment: mon entraînement et la compétition», a plaidé la jeune athlète.

Décision mardi

Mais le ministre libanais de la Jeunesse et des Sports, Fayçal Karamé, a réagi vivement, en réclamant des mesures au Comité olympique libanais en vue de «protéger la réputation du Liban».

Le Liban est considéré comme l'un des pays les plus libéraux du monde arabe en raison de la liberté vestimentaire et la consommation d'alcool, mais une grande partie de la société reste profondément attachée aux conventions sociales.

Le chef de la délégation olympique libanais à Sotchi, Fadi Kairouz, a indiqué que le Comité olympique libanais allait se réunir dans l'après-midi pour prendre une décision et que Jackie Chamoun n'était pas autorisée à parler à la presse.

Soutien de Libanais

Mais l'athlète, qui avait déjà représenté le Liban aux Jeux de Vancouver en 2010, a reçu de nombreux message de soutien de Libanais à travers la toile. «Tu as le droit de faire ce que tu veux. Ne parle pas de pays conservateur, c'est un pays schizophrène», commente l'un d'eux.

D'autres ont tourné en dérision l'idée d'une enquête des autorités pour préserver la «réputation» du pays, alors que le Liban est secoué depuis trois ans par des attentats à la voiture piégée et des violences liées au conflit syrien, et est sans gouvernement depuis plusieurs mois.

«Des attentats chaque semaine, ce n'est pas un problème. Mais quand Jackie Chamoun participe à une séance photo un peu osée, c'est le scandale», tweete un internaute.

(AFP)

Votre opinion