Moutier (BE): Le Siams, salon des microtechniques, ouvre
Publié

Moutier (BE)Le Siams, salon des microtechniques, ouvre

Avec 450 exposants, cette 16e édition du salon des moyens de production microtechniques illustre le retour de la confiance dans cette région exportatrice bernoise.

Quelque 14'000 visiteurs sont attendus jusqu'à vendredi à Moutier (BE).

Quelque 14'000 visiteurs sont attendus jusqu'à vendredi à Moutier (BE).

Siams

Le Siams, l'une des principales expositions industrielles de Suisse, a ouvert ses portes mardi à Moutier (BE). Avec 450 exposants, cette 16e édition du salon des moyens de production microtechniques illustre le retour de la confiance dans cette région exportatrice.

La manifestation, qui se déroule jusqu'à vendredi au Forum de l'Arc, s'inscrit dans un contexte marqué par la reprise économique et par de bonnes perspectives. Signe de cette confiance retrouvée, les 10'000 m2 de surface d'exposition ont été réservés en un temps record.

«Le Siams est le meilleur des réseaux sociaux de la microtechnique», a déclaré son directeur Pierre-Yves Kohler. Des visiteurs issus de 41 pays ont téléchargé leur billet pour venir à cette manifestation. Au niveau des exposants, 10% proviennent de l'étranger. La moitié d'entre eux viennent de l'Arc jurassien et de la région biennoise.

Répondre aux attentes

Lors de la partie officielle, le président de l'EPFL Martin Vetterli a souligné que la recherche devait répondre aux attentes du tissu industriel. «Mais l'économie nous demande beaucoup plus d'ingénieurs que nous en formons», a-t-il ajouté. Un constat déjà relevé par la Chambre d'économie publique du Jura bernois.

«Il faut garder les marchés mondiaux ouverts pour les produits suisses», a plaidé le secrétaire d'Etat à la formation, à la recherche et à l?innovation Mauro Dell?Ambrogio. Le secrétaire d'Etat remplaçait le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann qui a dû renoncer à se rendre à Moutier en raison de la grippe.

Présentation des nouveautés

Au Siams, les acteurs de la chaîne de production des microtechniques dévoilent aux professionnels de l'horlogerie, des techniques médicales ou de l'automobile leurs nouveautés: de la conception, aux moyens de production en passant par matières premières ou l'assemblage.

Quelque 14'000 visiteurs sont attendus jusqu'à vendredi à Moutier. La fréquentation est importante, mais ce qui compte avant tout aux yeux du directeur du Siams Pierre-Yves Kohler ce sont les contacts établis et les commandes qui sont passées. L'une des forces de ce salon est son côté convivial.

Savoir-faire régional

Ce rendez-vous bisannuel permet de mettre en valeur le savoir-faire des entreprises. D'un salon régional, le Siams est devenu au fil des ans une exposition industrielle nationale reconnue sous la houlette de son fondateur Francis Koller. Il contribue à façonner l'image de précision, de qualité et de minutie attachée à la région.

Ce salon des moyens de production microtechniques, créé en 1989, entend se mettre au service de l'industrie, et plus particulièrement des PME. Il permet aux petites entreprises proposant des produits de niche de haute technicité de trouver une visibilité difficile à obtenir lors des expositions internationales.

Dépréciation du franc

Région exportatrice, l'Arc jurassien profite de l'affaiblissement du franc vis-à-vis de l'euro. Mardi, la monnaie unique européenne avait franchi la barre de 1,19 franc, niveau plus atteint depuis l'abandon du taux plancher de 1,20 franc en 2015. Les produits suisses sont ainsi plus compétitifs sur les marchés mondiaux.

(ats)

Votre opinion