01.10.2020 à 10:00

Genève internationaleLe Singapourien Daren Tang prend les commandes de l’OMPI

Daren Tang, désigné par 83 des 193 Etats membres, prend ses fonctions à la tête de l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle à Genève ce jeudi.

1 / 1
Daren Tang.

Daren Tang.

KEYSTONE

L’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) à Genève a un nouveau patron. Désigné après une lutte acharnée entre les Etats-Unis et la Chine, le Singapourien Daren Tang est entré en fonction ce jeudi.

Agée de 48 ans, il remplace l’Australien Francis Gurry qui aura enchaîné douze ans à la tête de cette entité onusienne, la seule à dégager des ressources de centaines de millions de francs par an avec l’enregistrement de brevets. Les revenus sont excédentaires chaque année.

La Chine a pris davantage de place dans cet écosystème pour devenir même l’année dernière le premier pays en termes de demandes de brevets devant les Etats-Unis. Cette lutte s’est reflétée au moment de la désignation de Daren Tang, par une majorité d’un comité de 83 des 193 Etats membres dont faisait partie la Suisse.

La décision avait été ensuite avalisée en mai par tous les pays lors d’une Assemblée générale. Washington avait réussi à empêcher l’accès d’une candidate chinoise à la tête de l’organisation.

Aussi bien Francis Gurry que Daren Tang, premier Singapourien à diriger une agence onusienne, ont relevé l’importance de l’OMPI alors que les innovateurs seront cruciaux pour faire face à la pandémie. Le nouveau patron veut une institution qui se rapproche de plusieurs acteurs comme les pays en développement, les start-ups et les PME. Il souhaite établir des partenariats sur des questions comme le changement climatique et la santé.

Avant de quitter son mandat, Francis Gurry avait, lui, appelé les Etats à garantir l’innovation en lui attribuant un financement important dans les plans de sauvetage. Dans son dernier discours devant les membres il y a une dizaine de jours, il les a appelés à se rassembler dans les efforts face à la pandémie. Les Etats membres se retrouveront eux durant les six premiers mois de 2021 pour une réunion extraordinaire de leur assemblée.

(ATS/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!