Football: Le SLO veut être champion d’automne de Challenge League

Publié

FootballLe SLO veut être champion d’automne de Challenge League

Actuels coleaders avec le FC Wil, les Lausannois n’obtiendront ce titre honorifique que s’ils s’imposent, ce samedi (18h), lors du choc au sommet de cette dernière ronde de l’année. 

par
André Boschetti

Lucas Pos , Dany Da Silva et Cie sont déterminés à s’imposer à Wil samedi pour ensuite fêter comme il se doit le titre honorifique de champion d’automne,

Lucas Pos , Dany Da Silva et Cie sont déterminés à s’imposer à Wil samedi pour ensuite fêter comme il se doit le titre honorifique de champion d’automne,

Pascal Muller/freshfocus

Le titre de champion d’automne n’a beau être qu’honorifique, il constitue tout de même un incroyable objectif désormais à portée de mains, et de pieds, du Stade-Lausanne-Ouchy. S’ils s’imposent sur le terrain de ce FC Wil qui ne les devance actuellement que grâce à une meilleure différence de buts (+14 contre +11), les pensionnaires de la Pontaise pourront aborder avec le statut de leaders la seconde partie de cette passionnante saison de Challenge League. Avec, petit plaisir supplémentaire, un petit matelas d’au moins six points sur le Lausanne-Sport, ce grand rival et voisin qu’ils accueilleront à l’occasion de la reprise, le 29 janvier prochain.  

Pour cela, les Stadistes devront réaliser un petit exploit en allant gagner dans un stade où l’épatant FC Wil de Brunello Iacopetta n’a abandonné, cette saison, que deux petits points. Malgré ce nul concédé face au FC Thoune en août dernier, les Saint-Gallois sont donc logiquement, avec 22 points pris sur 24, la meilleure équipe de Challenge League à domicile.  

Un impressionnant parcours qui n’effraie toutefois personne du côté de la Pontaise. Et surtout pas Serge Duperret. «Le défi qui nous attend ce samedi est très relevé, analyse le vice-président lausannois, mais je suis convaincu que nous avons les moyens de le relever avec succès. Wil est redoutable lorsqu’il évolue devant son public mais je me souviens que le SLO avait réussi à s’imposer là-bas la saison passée (Ndlr: 3-2 en octobre 2021) alors pourquoi pas le refaire pour parfaitement conclure l’année.» Un optimisme renforcé par les statistiques qui disent clairement qu’avec les 14 points pris jusque-là, les Lausannois sont l’équipe la plus performante de Challenge League à l’extérieur.

«J’avoue bien volontiers que même si j’étais convaincu de l’excellente qualité de ce groupe, jamais ne n’aurais imaginé que le SLO se retrouverait en si bonne position à Noël.»  

Serge Duperret, vice-président du SLO

Pour mettre toutes les chances de son côté, les Lausannois ont quitté la Pontaise vendredi en début d’après-midi déjà, après un dernier petit entraînement. «Ils ont ensuite passé la nuit à Uzwil et seront donc frais et reposés pour cet inattendu choc au sommet, sourit Serge Duperret. Car j’avoue bien volontiers que même si j’étais convaincu de l’excellente qualité de ce groupe, jamais ne n’aurais imaginé que le SLO se retrouverait en si bonne position à Noël.»  

Un long déplacement que, pour des raisons privées, n’a pourtant pas effectué le vice-président stadiste. «Mais l’équipe est bien entourée et en pleine confiance. Vendredi matin, en parlant avec plusieurs joueurs, j’ai pu me rendre compte de leur forte détermination à remporter ce duel pour fêter ensuite ce titre de champion d’automne. Ils veulent le faire pour eux-mêmes, bien sûr, mais aussi et surtout pour Dalibor Stevanovic (Ndlr: l’assistant d’Anthony Braizat a perdu son épouse la semaine dernière). Avant d’entreprendre ce voyage en car, le groupe m’a d’ailleurs semblé très serein et sûr que cet objectif est à sa portée.»  

Sans Danho mais avec Koré

Pour y parvenir, SLO ne pourra en revanche pas compter sur son héros du week-end dernier contre Yverdon Sport (5-0). Auteur d’un triplé, Florian Danho est en effet suspendu, ce samedi. Et comme Zachary Hadji, l’habituel titulaire au centre de l’attaque lausannoise, est lui aussi victime de la même sanction, Anthony Braizat devra trouver la meilleure solution pour épauler ses buteurs Teddy Okou (11 buts) et Alban Ajdini (6). «Je ne me fais aucun souci à ce niveau, assure le dirigeant vaudois, Anthony a toujours réussi à trouver les bonnes clés. D’autant plus qu’à Wil il pourra compter avec le retour de Frank Koré, absent depuis un mois.»  

Surprise en vue

Peut-être pour se faire un peu pardonner son absence forcée à la Lidl Arena, Serge Duperret a d’ores et déjà promis une belle petite surprise à ses joueurs en cas de victoire à Wil. «Je ne vous donnerai pas davantage de détails sur cette promesses, rigole-t-il, mais je pense qu’elle leur fera plaisir…» Pour ceux qui connaissent cet incontournable personnage du football vaudois, nul doute que Serge Duperret saura taper encore une fois dans le mille. Pour découvrit ce que leur vice-président leur réserve, les joueurs et le staff du SLO savent ce qu’il leur reste à faire. 

Ton opinion

2 commentaires