Actualisé 30.10.2020 à 22:28

FootballLe SLO voit rouge et perd la tête de Challenge League

Le SLO a mené la vie dure à Grasshopper, mais s’est fait renverser en fin de match, à dix (1-2).

von
Florian Vaney
L’expulsion de l’attaquant lausannois Yanis Lahiouel (65e) a été le tournant du match.

L’expulsion de l’attaquant lausannois Yanis Lahiouel (65e) a été le tournant du match.

KEYSTONE

Yanis Lahiouel est en train de réussir son début de saison. Trois buts, quatre passes décisives et une performance correcte jeudi contre Grasshopper: le Français s’affirme en Challenge League avec le Stade Lausanne Ouchy. Reste que pour avoir mal maîtrisé deux gestes, le buteur a dû quitter ses partenaires dès la 66e minute face aux Zurichois. Une expulsion qui a coûté cher alors que GC n’avait pas alerté une seule fois Dany Da Silva jusqu’ici.

Tout s’écroule en cinq minutes

Dire qu’il n’y a eu qu’une équipe sur le terrain de la Pontaise durant plus d’une heure serait faux. Le SLO a malgré tout eu le ballon, les plus grosses occasions et même l’avantage. Sinan Ramovic a intelligemment remis derrière lui à l’orée de la surface et Dylan Tavares a allumé le petit filet de Mateo Matic (53e, 1-0). Amplement mérité.

Les Stadistes ont bien failli conserver leur invincibilité jeudi. Sauf que leur avantage, après avoir fondu, s’est transformé en désavantage. Cinq minutes après sa réduction à dix, Stade a rompu une première fois, sur un coup de tête de Nuno Pina. Quelques secondes auparavant, Dany Da Silva avait déjà dû sortir le grand jeu pour détourner une frappe de Connor Ronan, premier tir cadré de GC (71e). Le gardien lausannois s’est cependant montré plus maladroit à la 87e.

Un penalty décisif

Après avoir réalisé un premier arrêt, le Vallorbier a provoqué un penalty incontestable, transformé par Léo Bonatini. Rageant pour le SLO, qui paraissait plus qu’en mesure de ramener un, voire trois points. Résultat: son invincibilité s’arrête à six matches et Grasshopper prend la tête du championnat, aux dépens des Lausannois.

Cette défaite face à l’ogre zurichois ne doit pas remettre en question l’excellent début de saison des Lausannois. Le club de Vidy a très bien géré sa pause estivale. Le SLO a conservé la plupart de ses joueurs clés et solidifié sa défense tout en passant le cap du professionnalisme avec succès. Meho Kodro possède un groupe totalement tourné vers le football et les résultats s’en ressentent.

Stade-Lausanne-Ouchy - Grasshopper 1-2 (0-0)

Stade de la Pontaise. Arbitre: David Hutwiler.

Buts: 53e Tavares 1-0; 71e Pina 1-1, 87e Monatini (pen.) 1-2.

SLO: Da Silva; Efendic, Albizua, Routis, Tavares; Abdullah; Gazzetta (71e Amdouni), Laugeois, Ramovic (77e Bamba), Ndongo; Lahiouel. Entraîneur: Meho Kodro.

GC: Matic; Dickenmann (85e Nobrega), Cvetkovic, Toti, Lenjani; Pina (75e Ponde), Schmid (85e Santos); Pusic (61e Kalem), Morandi (61e Ronan), Gjorgjev; Bonatini. Entraîneur: Joao Carlos Pereira.

Avertissements: Lahiouel (40e, jeu dangereux), Tavares (52e, altercation), Pusic (52e, altercation), Kalem (65e, jeu dur), Lahiouel (66e, jeu dangereux), Routis (86e, réclamations), Ndongo (90e, jeu dur).

Expulsion: Lahiouel (66e, deuxième avertissement).

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
0 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé