01.03.2012 à 13:42

Ski alpinLe sourire de Didier Cuche

En se relevant avant la ligne, le Neuchâtelois a signé le 2e temps d’un entraînement encore gagné par Kjetil Jansrud.

von
Laurent Guyot

Il y a du soleil, de la neige et de la douceur. Et juste un groupe de 5 supporters de Klaus Kröll au bas de l’Olympiabakken qui sont venus pour encourager leur protégé dans la chasse au globe de descente. Ce trophée que Didier Cuche a déjà remporté quatre fois. Le Neuchâtelois est tout sauf décidé à le rendre avant de prendre sa retraite sportive. Détendu à l’heure du bilan avant les deux super-G et la descente programmées à une soixantaine de km de Lillehammer, le skieur des Bugnenets a annoncé la couleur. «Je suis content. J’ai trouvé les bons réglages que ce soit pour les skis, les carres et même les chaussures. Il me reste encore à lâcher quelques chevaux de plus pour aller chercher Kjetil. Mais cela ne va pas être facile car nous sommes d’abord engagé dans un super-G.»

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!