Football: «Le sport (et le foot) n'ont pas besoin de cela»

Actualisé

Football«Le sport (et le foot) n'ont pas besoin de cela»

Le Servette FC a suscité de vives réactions à la suite d'un tweet lié à une plateforme de films pornographiques, notamment de la part de Sami Kanaan, Conseiller administratif de la ville de Genève.

par
Sport-Center
Keystone

Après avoir repris l'image d'une actrice X avec un logo du Servette FC en toile de fondpour promouvoir sa billetterie avant le match de dimanche face à YB, le club genevois a suscité de vives réactions sur Twitter jeudi. Se perdant d'abord dans de vagues excuses, le compte officiel du SFC est finalement revenu en arrière et a tout simplement supprimé sa publication.

Parmi l'avalanche de réactions, il y a eu celle du Conseiller administratif de la ville de Genève en charge du Département de la culture et du sport, Sami Kanaan. «J'étais très surpris et heurté par ce tweet, car à l'heure où le football féminin monte et où l'on essaie de combattre le sexisme, on imagine que ce genre de démarches ne devrait plus avoir lieu. C'est choquant dans les faits, car c'est le compte officiel du club qui utilise un cliché très sexiste pour promouvoir sa billetterie et non pas un supporter lambda qui fait une blague idiote.»

Le Servette FC, qui a supprimé sa publication, n'a pas souhaité communiquer et a manifesté sa volonté de tourner la page. «Le club a reconnu qu'il avait commis une grosse erreur en supprimant sa publication rétrograde, se satisfait Sami Kanaan. Tant mieux s'il y a eu une prise de conscience et un débat à ce sujet. Le sport (et le foot) n'ont pas besoin de cela.»

À voir si ce «mauvais buzz» aura un impact sur la billetterie dimanche face à YB.

Ton opinion