Publié

RétrospectiveLe sport suisse a tiré son épingle du jeu en 2017

Grâce notamment à Roger Federer ou à la gymnaste Giulia Steingruber, la Suisse affiche un bilan positif. En images, une sélection des hauts-faits helvétiques.

1 / 36
Roger Federer parachève une quinzaine sensationnelle à Melbourne en triomphant de son rival de toujours Rafael Nadal en finale de l'Open d'Australie. Son premier Grand Chelem depuis près de cinq ans. Magique.

Roger Federer parachève une quinzaine sensationnelle à Melbourne en triomphant de son rival de toujours Rafael Nadal en finale de l'Open d'Australie. Son premier Grand Chelem depuis près de cinq ans. Magique.

Keystone
En difficulté en championnat et mené au score par deux fois par Genève-Servette, Kloten et Denis Hollenstein (centre) ont su trouver les ressources nécessaires pour remporter la Coupe de Suisse 5 à 2 devant leur public.

En difficulté en championnat et mené au score par deux fois par Genève-Servette, Kloten et Denis Hollenstein (centre) ont su trouver les ressources nécessaires pour remporter la Coupe de Suisse 5 à 2 devant leur public.

Keystone
Les Mondiaux de St-Moritz démarrent avec une médaille de bronze pour Lara Gut en Super-G.

Les Mondiaux de St-Moritz démarrent avec une médaille de bronze pour Lara Gut en Super-G.

Keystone

La Suisse a pu compter en 2017 sur ses sportifs déjà bien établis comme Roger Federer ou la gymnaste Giulia Steingruber, dont les retours à la compétition ont été couronnés de succès.

Impossible aussi d'oublier la qualification de l'équipe suisse de football pour la Coupe du Monde 2018 en Russie. Qualification laborieuse en barrages, souligneront certains, mais qualification quand même. Quant à l'euro féminin, il s'est terminé sur une note amère et décevante pour les footballeuses suisses.

Le coup de sang de Constantin

L'année écoulée a également vu les triomphes de Daniela Ryf dans l'Ironman, de Jeannine Gmelin en aviron ou encore de Selina Büchel en athlétisme. Et les Suisses ont même signé un doublé historique en moto sur le circuit de Misano à Saint-Marin, Dominique Aegerter s'imposant devant Thomas Luthi.

Mais tout n'a pas été parfait. L'Aiglon Sébastien Buemi a perdu son titre en Formule E. Et que dire de l'attitude de Christian Constantin? Son coup de sang contre le consultant Rolf Fringer a été sévèrement condamné mais les images ne vont pas s'effacer de sitôt.

On vous fait revivre les faits marquants du sport suisse en 2017 via un diaporama non exhaustif (voir ci-dessus).

(jsa/smk)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!