Publié

FootballLe Stade de la Tuilière en quelques chiffres

Beaucoup sont restés sur les quelque 80 millions que coûte le stade vaudois. Mais cette nouvelle enceinte, qui accueillera son premier match dimanche, c'est plein d'autres chiffres intéressants. Ou pas.

par
Sport-Center
Ces sièges sont au nombre de 11’950.

Ces sièges sont au nombre de 11’950.

KEYSTONE

Quand on inaugure une nouvelle enceinte, on est souvent noyé sous les chiffres. Ça ne va pas changer cette fois-ci non plus, parce que le Stade de la Tuilière est une mine de nombres divers et variés et souvent étonnants. D'abord, la nouvelle enceinte des hauts de Lausanne a coûté 76,6 millions de francs. Ça peut paraître énorme, lu comme ça, mais on a tenu à remettre un petit poil les choses en perspective.

Parce que finalement, 76,6 millions de francs, c'est 4,7% du pris de l’incroyable Stade Krestovski de St-Pétersbourg. Et ce n'est toujours qu'un tiers du transfert de Neymar du FC Barcelone au PSG. Par contre, c'est aussi 71 fois la somme déboursée par le LS pour s'offrir les services de Simone Rapp il y a bientôt trois ans. Le Stade de la Tuilière, ça ne coûte finalement qu'un tiers de la Vaudoise aréna, même s'il sera bien plus compliqué d'y nager.

78 nouvelles Tuilière pour égaler le prix des avions de combat

Et puis bon, si on regarde plus largement, le Stade de la Tuilière, ce n'est que 0,25% de ce que va coûter le Covid-19 à la Confédération. Après, 76,6 millions de francs, c'est aussi 1390 exemplaires de la Model 3 de Tesla ou encore 4165 Fiat Panda 4X4 avec toutes les options. Il faudrait que la Suisse s'offre 78 nouvelles Tuilière pour égaler le prix des avions de combat que nous avons décidé d'acheter en votation populaire il y a deux mois.

Pour 8'511'111 bières du genre, vous avez un stade.

Pour 8'511'111 bières du genre, vous avez un stade.

Mais pour parler aux plus Lausannois d'entre vous, le nouvel écrin de la Blécherette, c'est 8'511'111 grandes bières au Centre-Ville. La Tuilière, c'est aussi dépasser de plus de deux heures, mais pas plus de quatre heures, la durée du stationnement autorisée à 1'276'667 reprises. Ce terrain de foot, c'est également 3'015'748 doubles Big Mac menus livrés à domicile, puisque même les Mc Do sont fermés. Pour terminer, sachez que c'est 15'320'000 «p'tits shots» pas loin de la Gare.

12'544 personnes en configuration SFL

Passons sur les comparaisons douteuses et qui ne veulent finalement pas dire grand chose et parlons chiffres concrets à propos du nouveau «jouet» du Lausanne-Sport. Selon le power-point partagé jeudi par le club, il y a dans la Tuilière le chiffre rondelet de mille robinets, 400 haut-parleurs, 236 WC et urinoirs, mais aussi 130 km de fibre optique, 54 locaux situés dans le sous-sol et surtout douze buvettes, un pub et une brasserie.

Ce stade, c'est 11'950 sièges, une capacité de 12'000 personnes en mode 100% assis et il permet d'accueillir 12'544 personnes en configuration Swiss Football League avec les secteurs de places debout. La surface synthétique dite «de dernière génération» fait 120 mètres sur 80 et le terrain en lui-même 105 mètres sur 68. L'écrin est posé à une altitude de quelque 620 mètres d'altitude et on n'a par contre trouvé ni statistique sur la Bise qui y souffle, ni la température ressentie qui va avec.

Le stade vu du ciel.

Le stade vu du ciel.

KEYSTONE

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
18 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

MisterX

29.11.2020 à 12:30

Comme ça on peut comparer les pris.

CC7

29.11.2020 à 12:10

Avec si peu de place, le jour où le ils iront jouer à Genève par manque place pour une éventuelle Europa League ou mieux. Super!

nimportekoi

29.11.2020 à 11:29

Il est demandé dans les règles sur les commentaires de veiller à l'orthographe. Je pense que cela devrait s'appliquer aussi aux personnes qui écrivent les articles (4,7% du priS de l’incroyable Stade). Des notions de français seraient aussi à prendre en considération pour éviter ceci : "à une altitude de quelque 620 mètres d'altitude". Et enfin, est-il nécessaire d'avoir une attestation de journaliste pour écrire des stupidités telles que ces comparaisons ou une place au comptoir d'un bistrot pourrait-elle être suffisante ?