Football: Le «Super Sunday» sous la loupe
Actualisé

FootballLe «Super Sunday» sous la loupe

Dimanche décisif en Super League: Thoune (contre Saint-Gall), Sion (face à Lugano) et NE Xamax (à Lucerne) sont tous en lice au cours d’un après-midi «chaud bouillant» dans la lutte pour le maintien.

Pajtim Kasami, Grégory Karlen et Raphaël Nuzzolo: la lutte contre la relégation continue ce dimanche.

Pajtim Kasami, Grégory Karlen et Raphaël Nuzzolo: la lutte contre la relégation continue ce dimanche.

KEYSTONE

Conséquence du report de 24 heures du derby romand ayant opposé NE Xamax au FC Sion, jeudi soir (0-0), les trois équipes à la lutte pour le maintien en Super League joueront en même temps, dimanche après-midi (16h). Une sorte de «Super Sunday» de la peur, où la tendance varie selon les affiches au programme.

Thoune ne perd plus à domicile

Les Bernois (8es avec 29 points) restent sur deux résultats positifs, contre NE Xamax (3-0) et sur la pelouse de Lugano (1-1). Mais ils accueillent le leader Saint-Gall, face auquel ils ont toujours perdu cette saison (3-2, 4-1, 4-0). Des Brodeurs qui ont de surcroît repris du poil de la bête, jeudi, en corrigeant Lucerne (4-1).

Thoune est toutefois invaincu à domicile depuis le… 8 décembre (6 matches). A la Stockhorn Arena, il est même sur une série de trois victoires, acquises contre Xamax, Zurich (3-2) et Young Boys (1-0). Encourageant avant d’enchaîner deux rencontres à la maison.

Programme:

Thoune - Saint-Gall, Thoune - Servette, Sion - Thoune, Thoune - Bâle, Zurich - Thoune.

Paolo Tramezzani, le facteur X

Les Valaisans (9es avec 28 points mais un match en moins) restent également sur deux résultats positifs, contre Bâle (1-0) et à Neuchâtel (0-0). Et eux aussi accueillent un adversaire qui ne ressemble pas à un cadeau. Lugano n’est certes que septième du championnat, mais il vient d’aligner trois rencontres sans défaite, en ayant notamment tenu tête à Saint-Gall (3-3).

Plus inquiétant pour Sion, la forme qu’il affiche face aux Tessinois: une victoire (à l’extérieur, le 11 août 2019) sur les dix dernières confrontations. Pour retrouver trace d’un succès valaisan à Tourbillon contre Lugano, il faut remonter au 13 mai 2017 (3 revers et 2 nuls, depuis). A l’époque, Paolo Tramezzani était assis sur le banc des visiteurs. A propos, le tacticien italien n’a jamais perdu contre son ancienne équipe, qu’il avait affrontée à deux reprises durant la saison 2017-2018 avec Sion. Bilan: un nul à domicile (2-2) et une victoire à l’extérieur (2-1).

Programme:

Sion - Lugano, Lucerne - Sion, Sion - Thoune, Zurich – Sion, Sion - Young Boys, Servette - Sion.

La dernière qui sonne pour Xamax

Pour les Neuchâtelois (10es avec 24 points), c’est la dernière qui sonne, eux qui devront encore défier le leader Saint-Gall et son dauphin Young Boys d’ici au terme du championnat. En n’ayant pris qu’un point au cours des deux rendez-vous décisifs qu’elle vient d’enchaîner, à Thoune (défaite 3-0) et face à Sion (0-0), la lanterne rouge doit ramener quelque chose de son voyage à Lucerne.

Le hic? Xamax ne gagne plus depuis le 20 juin (série de 5 revers et 2 nuls) et n’a pas marqué lors de ses trois derniers déplacements, alors que Lucerne reste sur sept matches sans défaite à domicile (5 victoires et 2 nuls). La bande de Fabio Celestini a toutefois quelque peu perdu de sa superbe, en témoigne sa forme récente (2 revers à l’extérieur et 1 nul à la maison). Et les Neuchâtelois peuvent s’accrocher au fait qu’ils ont gagné à deux reprises à la Swissporarena en trois voyages effectués depuis leur retour en Super League.

Programme:

Lucerne - NE Xamax, NE Xamax - Young Boys, Servette - NE Xamax, Saint-Gall - NE Xamax, NE Xamax - Lugano.

(Jérôme Reynard)

Votre opinion

0 commentaires