Mitsubishi: Le SUV aux airs de coupé qui pourrait tout changer
Publié

MitsubishiLe SUV aux airs de coupé qui pourrait tout changer

Avec l’Eclipse Cross, la marque aux trois diamants ouvre une nouvelle voie. Celle d’un avenir avec Renault-Nissan, qu’elle espère rayonnant.

par
Philippe Clément
Barcelone
1 / 10
Look de SUV très dynamique, toit «descendant» façon coupé: le Mitsubishi Eclipse Cross exploite à fond les canons esthétiques actuels.

Look de SUV très dynamique, toit «descendant» façon coupé: le Mitsubishi Eclipse Cross exploite à fond les canons esthétiques actuels.

Philippe Clément/LMD
Fonctionnel et moderne, le cockpit est un concentré high-tech de très haute qualité.

Fonctionnel et moderne, le cockpit est un concentré high-tech de très haute qualité.

Philippe Clément/LMD
Les palettes fixes permettent de jouer avec les 8 «rapports» simulés par la boîte CVT.

Les palettes fixes permettent de jouer avec les 8 «rapports» simulés par la boîte CVT.

Philippe Clément/LMD

«On profite de leur taille, de leurs ouvertures, de leur importance sur le marché et on leur apporte notre savoir-faire, nos domaines d’expertises et les marchés sur lesquels nous sommes bien implantés.» C’est en ces mots que le chef de communication et directeur général des relations publiques de Mitsubishi en Europe a décrit l’entrée de sa marque dans cette alliance qu’il faut désormais appeler Renault-Nissan-Mitsubishi.

Et de l’expertise, Mitsubishi en a! Douze fois vainqueur du Paris-Dakar et cinq fois champion de rallye, la marque est une pro du 4×4, de la solidité et de la fiabilité. De quoi faire rêver ses partenaires, surtout quand on sait que, outre la compétition hors des sentiers battus, «Mitsu» s’est, avec son Outlander PHEV, taillé une jolie réputation dans le domaine des hybrides plug-in.

Un domaine qui intéresse tout particulièrement Carlos Ghosn, le patron de l’Alliance. C’est pourquoi les responsables étaient très fiers de nous montrer leur premier bébé baptisé sous les auspices du nouveau partenariat: l’Eclipse Cross. Un SUV relativement compact, basé sur une plateforme d’Outlander, raccourcie pour l’occasion, et dans lequel on a installé un moteur 1,5 l essence, turbocompressé, en lieu et place des 2,0 et 2,4 l de l’Outlander.

Le choix est judicieux. Côté efficacité énergétique, d’abord, puisque ce downsizing permet à l’Eclipse Cross d’afficher de meilleurs résultats en termes d’émissions nocives et de consommation. Côté agrément de conduite, ensuite, puisqu’avec l’aide du turbo le moteur offre un couple plus élevé et une courbe de puissance exploitable plus plate, donc offrant une réponse plus instantanée.

Plus étonnant, le choix d’une boîte de vitesses à variation continue CVT dont la réputation est globalement plutôt négative, ces boîtes ayant une fâcheuse tendance à «monter dans les tours» avant de permettre une accélération franche. Rien de tout cela ici: comme on avait déjà pu le constater sur la nouvelle Honda Civic, les fabricants de CVT ont fait d’énormes progrès. La boîte de l’Eclipse Cross, reliée à de grandes palettes fixes de part et d’autre du volant, peut ainsi fonctionner en mode 100% automatique ou alors «simuler» huit rapports. Et notre essai l’a confirmé: en mode «manuel», l’ensemble est très homogène et permet une conduite assez dynamique, dans les cols par exemple.

Rayon confort, les concepteurs ont apporté un soin très poussé pour doter leur dernier bébé du meilleur. Les sièges sont fermes, mais accueillants, parfaitement adaptés à de longs trajets. La banquette arrière peut coulisser sur 20 cm (!) et offre, de ce fait, assez de place aux jambes, même pour des passagers de 1,80 m. Et l’habitacle regorge d’espaces de rangement.

Bon point aussi en ce qui concerne l’ergonomie. Les commandes sont claires et «tombent» sous la main. Les éléments d’«information» ont été regroupés sur le haut de la planche de bord, ceux de «fonctionnement» sur le bas. Et on a poussé le luxe jusqu’à doter l’Eclipse Cross d’un joypad tactile pour piloter un grand nombre de fonctions. Esthétiquement réussi, techniquement à la pointe du progrès, richement équipé en système de sécurité active dès les modèles d’entrée de gamme, ce nouveau SUV marque bien, comme le disait le chef de la communication, un tournant dans la gamme souvent très sage de chez Mitsubishi.

Pour fêter les 100 ans de la marque, on pouvait difficilement rêver mieux. Et ce n’est pas tout: Mitsubishi annonce plusieurs nouveaux modèles prêts à être lancés dans les mois à venir. S’ils sont tous du niveau de l’Eclipse Cross, on se réjouit déjà…

Votre opinion