05.08.2013 à 19:21

BâleLe système de sécurité des rails en cause dans un autre accident

Le système de sécurité ferroviaire Signum, celui-là même qui équipe le tronçon de Grange-près-Marnand (VD) est impliqué dans la collision de deux trains marchandises en février à Bâle.

Le système de sécurité ferroviaire est déjà en cause dans un accident ayant eu lieu à Bâle en février et n'ayant entraîné aucun blessé.

Le système de sécurité ferroviaire est déjà en cause dans un accident ayant eu lieu à Bâle en février et n'ayant entraîné aucun blessé.

DR

L'accident de Bâle en février entre une locomotive de CFF Cargo et un train de marchandises allemand? La faute au système de sécurité ferroviaire Signum. Le même qui équipait le tronçon de Grange-près-Marnand où s'est produit le terrible accident ferroviaire le 29 juillet dernier. C'est la conclusion du Service d'enquête suisse sur les accidents (SESA).

Selon le rapport du SESA,l'incident qui n'avait pas fait de victime aurait pu être évité avec un système de sécurité plus récent. C'est le quatrième cas du genre enregistré après les accidents ferroviaires de Döttingen (AG) en août 2011, de Olten (SO) en octobre 2011 et de Neuhausen (SH) en janvier 2013.

Contrôle du freinage impossible

La collision s'était produite le 27 février à la gare de Bâle. Une locomotive de CFF Cargo avait heurté la locomotive d'un train marchandises allemand.

Le convoi suisse n'avait pas respecté un signal d'arrêt. Par la suite, le système Signum, qui ne permet pas de surveiller les vitesses, n'a pas pu contrôler le freinage du train, estime le SESA.

Le Deutsche Bahn (DB), exploitante de la gare de Bâle, prévoit, en collaboration avec les CFF, de remplacer Signum par un système plus moderne, le ETCS 1 LS. Le changement devrait intervenir fin 2015.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!