Etats-Unis: Le «Taliban américain» est sorti de prison
Actualisé

Etats-UnisLe «Taliban américain» est sorti de prison

John Walker Lindh, âgé de 38 ans, avait combattu aux côtés des insurgés en Afghanistan. Après avoir passé 17 ans en prison, il est toujours soupçonné de prôner des idées extrémistes.

La libération de John Walker Lindh fait scandale outre-Atlantique.

La libération de John Walker Lindh fait scandale outre-Atlantique.

AFP

Le «taliban américain» John Walker Lindh a été libéré jeudi après 17 ans passés en prison pour avoir combattu aux côtés des insurgés en Afghanistan, ont rapporté les médias américains.

Agé de 38 ans, il a quitté la prison de Terre Haute dans l'Indiana (nord) tôt dans la matinée, ont précisé le «Washington Post» et CNN, citant son avocat Bill Cummings. Toujours soupçonné de prôner des idées extrémistes, il doit s'installer en Virginie où il sera placé sous un régime de liberté conditionnelle très stricte, a indiqué M. Cummings à CNN.

Cette libération semble «inexplicable et dépasse l'entendement», pour le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo. «D'après ce que je comprends, il menace toujours les Etats-Unis d'Amérique et il croit toujours au djihad qu'il a mené et qui a tué un grand Américain et un grand officier», l'agent d'élite de la CIA Johnny Spann, a regretté le secrétaire d'Etat sur la chaîne Fox News. «Il y a quelque chose de profondément troublant et de mal là-dedans.»

John Walker Lindh avait été capturé fin 2001 lors de l'offensive militaire américaine en Afghanistan.

Trump préoccupé

Donald Trump s'est dit «préoccupé» par la libération jeudi du «taliban américain» John Walker Lindh, qui selon le président «n'a pas renoncé à l'apologie du terrorisme» durant ses 17 ans passés en prison. «Nous allons le surveiller de près», a assuré M. Trump, en déplorant qu'aucun recours juridique n'ait été possible pour retarder la fin de sa détention. «S'il y avait eu un moyen d'empêcher ça, je l'aurais fait en deux secondes», a-t-il assuré.

(ats)

Votre opinion