29.12.2013 à 22:51

HOCKEY SUR GLACELe Team Canada rejoint GE Servette, Davos et le CSKA

Le dernier carré de la Coupe Spengler est connu. Dimanche soir, les Canadiens sont venus à bout de Rochester 6-3 et affronteront les Genevois ce lundi.

Peter Schneider, Keystone

Les demi-finales de la Coupe Spengler mettront aux prises ce lundi Davos au CSKA Moscou (15h00) et GE Servette au Team Canada (20h15). Les Russes ont décroché leur billet en s’imposant 4-3 après prolongation face aux Tchèques de Vitkovice, qui ont donc concédé trois défaites en autant de match. Pour les Canadiens, la tâche fut loin d’être facile face aux Rochester American, une équipe de AHL. Après avoir mené 4-1, les joueurs de Doug Shedden ont vu revenir les Américains à 4-3 à la fin de la deuxième période.

L’entraîneur de Rochester avait changé de gardien pour faire entrer le brillant Matthew Hackett à la place de l’hésitant Lieuwen. La défense américaine retrouvait ainsi plus de sérénité tandis que les attaquants se montraient plus dangereux devant le portier Mason. Mais Byron Ritchie retrouve peu à peu le niveau qui lui avait permis de conduire Berne au titre la saison dernière en LNA. Alors que Rochester compilait deux pénalités de suite, le centre du CP Berne ne manquait pas l’occasion de marquer le but de la sécurité (5-3/51e). Rochester a quitté le tournoi sur trois défaites. Voilà qui ne fera guère de publicité à l’AHL en nette perte de vitesse depuis quelques années et l’essor de la KHL en Europe.

Les Russes sans leurs vedettes

L’après-midi, les Russes n’ont aligné que dix-sept joueurs de champ ayant laissé au repos leurs «stars» Radulov, Grigorenko et Zaitsev tandis que le vétéran Sergeï Fedorov a pris l’avion pour rejoindre Detroit où l’attend un match de légendes. Menés 2-0, ils ont réagi par Zanullin (30e) qui est enfin parvenu à battre le portier Filip Sindelar (34 ans). Le gardien tchèque a longtemps tenu son équipe à force d’arrêts spectaculaires. Les attaquants russes se sont brisés à maintes reprises sur un portier qui a pourtant été prêté en deuxième division cette saison. Sindelar a dû céder une deuxième fois juste avant la fin de la deuxième période sur une déviation de Zharkov alors que le CSKA évoluait en supériorité numérique.

C’est alors que les deux équipes se lancèrent à corps perdu pour arracher la victoire sans penser à un jour de vacances supplémentaire. Les deux portiers et la maladresse de certains attaquants laissèrent le score nul après le temps réglementaire. Mais les Russes ne laissèrent pas passer l’occasion de marquer en supériorité numérique par le défenseur Rylov (60’46’’) en prolongation.

(SI)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!