Publié

Etats-UnisLe Tennessee réinstaure la chaise électrique

Le Tennessee peut de nouveau avoir recours à la chaise électrique pour exécuter les condamnés à mort si les produits nécessaires à une injection létale ne sont pas disponibles.

Un texte promulgué jeudi par le gouverneur du Tennessee stipule que l'Etat peut recourir à la chaise électrique si il lui manque les produits nécessaires pour les injections létales. Ce moyen de mise à mort n'y a plus été utilisé depuis 2007.

Comme plusieurs autres Etats, le Tennessee peine à se procurer les substances nécessaires aux exécutions par injection létale, de nombreux groupes pharmaceutiques, généralement européens, dénonçant cette utilisation de leurs produits.

Les militants contre la peine de mort considèrent que les exécutions par électrocution peuvent infliger de profondes souffrances avant d'aboutir au décès du condamné.

Le Tennessee n'a plus exécuté de condamné à mort depuis 2009. La prochaine exécution est prévue en octobre.

(ats)

Ton opinion