08.03.2016 à 16:54

Affaire SharapovaLe tennis, souvent touché par le dopage

Au lendemain du séisme provoqué par Maria Sharapova dans le monde du tennis, retour sur les autres cas de dopage.

1 / 10
Maria Sharapova juste avant sa suspension, lors de l'Open d'Australie à Melbourne en janvier 2016. Le 10 octobre 2016, la Russe a fait son retour sur les courts malgré sa suspension, pour une exhibition à Las Vegas (Etats-Unis) en double mixte avec John McEnroe. (Mardi 11 octobre 2016).

Maria Sharapova juste avant sa suspension, lors de l'Open d'Australie à Melbourne en janvier 2016. Le 10 octobre 2016, la Russe a fait son retour sur les courts malgré sa suspension, pour une exhibition à Las Vegas (Etats-Unis) en double mixte avec John McEnroe. (Mardi 11 octobre 2016).

Lundi, lors d'une conférence de presse à Los Angeles, Maria Sharapova a révélé que la Fédération internationale de tennis (ITF) lui avait notifié le 2 mars un contrôle positif au meldonium effectué le 26 janvier à Melbourne, pendant l'Open d'Australie. Elle a été suspendue provisoirement.

Lundi, lors d'une conférence de presse à Los Angeles, Maria Sharapova a révélé que la Fédération internationale de tennis (ITF) lui avait notifié le 2 mars un contrôle positif au meldonium effectué le 26 janvier à Melbourne, pendant l'Open d'Australie. Elle a été suspendue provisoirement.

Keystone
Finaliste surprise de Roland-Garros en 2005, l'Argentin Mariano Puerta avait été contrôlé positif à un anabolisant après son match perdu contre Rafael Nadal. Comme il en était à sa deuxième infraction, la sanction avait été particulièrement lourde: huit ans de suspension (ramenée plus tard à deux ans, ses fautes étant mises sur le compte de la négligence).

Finaliste surprise de Roland-Garros en 2005, l'Argentin Mariano Puerta avait été contrôlé positif à un anabolisant après son match perdu contre Rafael Nadal. Comme il en était à sa deuxième infraction, la sanction avait été particulièrement lourde: huit ans de suspension (ramenée plus tard à deux ans, ses fautes étant mises sur le compte de la négligence).

Keystone

Si les scandales n'y sont pas aussi fréquents que dans l'athlétisme ou le cyclisme, le tennis a toutefois été régulièrement touché par des affaires de dopage: avant Maria Sharapova, le cas de Mariano Puerta a été le plus notable. Retour sur les différentes affaires avec notre diaporama (voir ci-dessus).

(afp/jsa)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!