Publié

ExclusivitéLe TMax de Lazareth pointe à plus de 200 Km/h!

«Le Matin» a pu essayer le Big scooter Yamaha transformé par le génial constructeur-designer Ludovic Lazareth. Décoiffant!

par
Claude Bovey

Le T Max est un deux-roues à succès. Sportif jusqu'au bout des pneus, n'est-il pas le scooter le mieux vendu depuis plusieurs années en Italie, pays du scooter par excelleNce? L'engin fait aussi parfois parler de lui dans des circonstances particulières comme lorsqu'il s'agit d'évoquer «l'affaire Merah»… Upgradé depuis peu en 530 cm3, il attire regards et convoitises. Son look originel sportif a déjà fait de l'œil non seulement au grand public, mais aussi aux designers qui n'y voient que l'intérêt de le rendre encore plus beau et surtout plus spectaculaire.

Le Français d'Annecy, Ludovic Lazareth n'en est pas à son premier coup d'essai, lui qui transforme et crée des œuvres à deux, trois ou quatre roues. Sa collaboration avec Yamaha et ses variations sur le thème du V-Max font déjà référence… Pour Lazareth, il fallait créer un objet de désir utilisable par tout un chacun au quotidien, sans trop dénaturer l'original. L'homologation en Suisse n'est pas «gagnée», mais pas utopique! Le look du «TMax Hypermodified by Lazareth» tend vers des formes certes agressives, mais très harmonieuses, sans excès genre Manga. Le travail sur l'échappement rendu quasi invisible est de toute beauté. Le châssis du TMax a tout de même subi quelques modifications en adoptant une fourche de Yamaha R1 et un système de freinage radial à 6 pistons ISR. Et pour le spectacle, le 530 cm3 est boosté par un compresseur Rotrex, secondé par un variateur Malossi. Ainsi «gavé» d'air le super TMax de Lazareth atteint les 100 km/h en deux secondes de moins que le TMax standard et il dépasse aisément les 200 km/h!

Sur la piste d'atterrissage de l'aérodrome de Bourg en Bresse la vérification en a été faite… Dès l'instant où l'on tourne la poignée, le TMax interprète une version longue de «Highway To Hell»! Instantanément le scooter de chasse pousse, pousse, pour ne s'arrêter qu'en bout de piste.

FICHE TECHNIQUE

Ton opinion