Ski alpin: Le torchon brûle entre Lara Gut-Behrami et Crans-Montana
Actualisé

Ski alpinLe torchon brûle entre Lara Gut-Behrami et Crans-Montana

La Tessinoise a qualifié de «désastre» la piste du Mont Lachaux et provoqué la colère des organisateurs.

par
Ugo Curty, Crans-Montana
Les propos de Lara Gut-Behrami n’ont pas plus à Marius Robyr.

Les propos de Lara Gut-Behrami n’ont pas plus à Marius Robyr.

freshfocus

«On n’arrive pas à comprendre comment Lara Gut-Behrami peut dire ce genre de choses.» Marius Robyr a de la peine à cacher ses émotions à l’autre bout du fil. Le président du comité d’organisation des courses de Crans-Montana n’a pas apprécié les critiques de la Tessinoise (8e du premier entraînement mercredi) en conférence de presse sur la piste du Mont Lachaux. «Franchement, c’est un désastre. Il n’y a rien d’autre à dire. J’espère qu’ils vont réussir à améliorer les choses avant les courses.»

Swiss-Ski doit calmer le jeu

«Honnêtement, j’étais à deux doigts de dire: «on arrête tout», n’a pas hésité à dire le brigadier Marius Robyr. Lara ne peut pas se permettre de dénigrer le travail des équipes qui ont bossé jour et nuit. Nous sommes très déçus.» Le courroux des organisateurs est remonté jusqu’à Beat Tschuor. Le chef de l’équipe de Suisse féminine a calmé les choses. Contacté, le Grison a précisé son point de vue: «C’est l’avis personnel de Lara et je ne vais pas le commenter mais pour nous il n’y a aucun problème avec la piste. Nous avons eu un échange avec elle et c’est réglé.»

Les critiques de la Tessinoise n’ont pas été partagées par ses coéquipières mercredi à Crans-Montana. Aussi bien Corinne Suter que Michelle Gisin se sont montrées positives. «Si c’est une catastrophe à Crans-Montana, alors on ne peut skier nulle part sur la Coupe du monde», a résumé la reine de la vitesse.

Le vent menace

Alors qu’il a neigé près de deux mètres en une semaine sur le Haut-Plateau, c’est surtout le vent qui pourrait chambouler le programme à Crans-Montana. Pour l’instant, deux descentes (vendredi/samedi) et un super-G (dimanche) sont prévus en Valais.

Votre opinion