Tauromachie: Le torero français Castella, «Oreille d'or» 2016
Publié

TauromachieLe torero français Castella, «Oreille d'or» 2016

Le torero français Sébastien Castella s'est vu décerner «l'Oreille d'or» 2016, après une année triomphale.

Sébastien Castella ici en septembre 2015.

Sébastien Castella ici en septembre 2015.

AFP

«Pour moi, ça a été l'une des saisons les plus importantes, peut-être la plus importante» de toutes, a-t-il lui-même déclaré dans la nuit de dimanche à lundi, au programme taurin «Clarín» de la radio publique espagnole. L'oreille d'or lui a été décernée. C'est un des prix les plus prestigieux dans le domaine de la de tauromachie.

Il a évoqué, en langue espagnole, une année marquée par «beaucoup de plaisir, beaucoup de régularité» et «des moments de haut niveau».

C'est la troisième fois que Sébastien Castella, matador de 32 ans, reçoit l'Oreille d'Or, après avoir été primé en 2006 et 2009.

«L'Oreille d'Or signifie énormément, c'est une grande fierté pour un toréador de la gagner», a ajouté le Français, triomphateur de la dernière Feria de San Isidro, point d'orgue de la saison des corridas organisées dans les arènes de Madrid.

Le 27 mai, il était sorti par la grande porte des mythiques arènes madrilènes de Las Ventas, porté sur les épaules d'aficionados enthousiastes, ce qui est réservé aux plus grands.

Maturité

Sébastien Turzack Castella est né le 31 janvier 1983 à Béziers, ville taurine du Sud-Ouest de la France, de père espagnol et de mère polonaise.

Pour lui, son succès s'explique par sa «volonté de progresser, d'être meilleur chaque jour».

«Je suis arrivée à un stade de maturité, je me sens à l'aise, sûr de ma technique, de moi et de ma façon de toréer», a dit l'ambitieux Français qui a conquis depuis plusieurs années déjà l'Espagne et l'Amérique latine.

La meilleure façon de remercier l'Espagne pour ce prix serait, a-t-il conclu, «d'atteindre un niveau supérieur en 2016».

(AFP)

Votre opinion