Publié

Etats-UnisLe tortionnaire de Cleveland se serait suicidé

Ariel Castro, condamné à la prison à vie pour avoir séquestré et violé pendant une décennie trois femmes, a été retrouvé mort pendu dans sa cellule.

1 / 42
Ariel Castro ne se serait pas suici mais serait mort accidentellement d'une «asphyxie érotique», révèle l'administration pénitentiaire. (10 octobre 2013)

Ariel Castro ne se serait pas suici mais serait mort accidentellement d'une «asphyxie érotique», révèle l'administration pénitentiaire. (10 octobre 2013)

AFP
Ariel Castro était surnommé le «tortionnaire de Cleveland».  Il été retrouvé pendu dans sa cellule mardi soir, selon le service pénitientiare de l'Ohio cité par la chaîne KTLA de Los Angeles. (Mercredi 4 septembre 2013)

Ariel Castro était surnommé le «tortionnaire de Cleveland». Il été retrouvé pendu dans sa cellule mardi soir, selon le service pénitientiare de l'Ohio cité par la chaîne KTLA de Los Angeles. (Mercredi 4 septembre 2013)

Reuters
La «maison de l'horreur» de Cleveland a été démolie mercredi à la pelleteuse. (7 août 2013)

La «maison de l'horreur» de Cleveland a été démolie mercredi à la pelleteuse. (7 août 2013)

Keystone

La mort en prison mardi du «tortionnaire de Cleveland» Ariel Castro, qui avait choqué les Etats-Unis pour avoir séquestré et violé trois femmes pendant une décennie, est apparemment due à un suicide, a indiqué mercredi l'administration pénitentiaire.

«C'est apparemment un suicide», a déclaré une porte-parole des prisons de l'Ohio (nord), JoEllen Smith. Ariel Castro, 53 ans, était condamné à la prison a perpétuité. Il a été retrouvé pendu dans sa cellule.

Son corps a été découvert pendu dans la cellule du quartier d'isolement du «Correctional Reception Center» d'Orient, une ville de l'Ohio. Il a été transféré dans un hôpital où son décès a été prononcé à 22h52 mardi soir (04h52 mercredi en Suisse).

«Il était détenu sous haute surveillance, ce qui veut dire qu'il était seul dans sa cellule et que des rondes avaient lieu toutes les trente minutes à intervalles réguliers. En découvrant Castro, le personnel médical de la prison a tenté de le réanimer», ont précisé les services pénitentiaires.

Pas un «monstre»

Conducteur de bus scolaire, Ariel Castro avait été reconnu coupable d'avoir enlevé et séquestré pendant une dizaine d'années trois jeunes femmes. Les faits s'étaient déroulés dans sa maison d'un quartier populaire de Cleveland.

Gina DeJesus, 23 ans, Michelle Knight, 32 ans, et Amanda Berry, 27 ans, ont été libérées le 6 mai dernier. Une fillette de six ans, née d'un viol d'Amanda Berry, était avec elles. Les analyses ADN ont démontré que Castro en était le père.

Surnommé le «tortionnaire de Cleveland», Ariel Castro, d'origine portoricaine, avait tenté durant son procès de plaider qu'il n'était pas un «monstre». Le juge Michel Russo avait promis qu'il ne sortirait jamais de prison, lui infligeant la réclusion criminelle à perpétuité, assortie d'une peine de prison de 1000 ans.

(AFP)

Ton opinion