Publié

CyclismeLe Tour de France féminin a pris forme

La Grande Boucle a, enfin, une vraie version pour les femmes. Elle partira de Paris le 21 juillet 2022 et se terminera huit jours plus tard au sommet de la Planche-des-Belles-Filles.

par
Robin Carrel
(Paris)
Le parcours du tout premier Tour de France féminin a été révélé ce jeudi, à la mi-journée.

Le parcours du tout premier Tour de France féminin a été révélé ce jeudi, à la mi-journée.

AFP

Le cyclisme féminin se développe de manière exponentielle. Le Tour de Suisse a débuté, sur deux jours, cette année. Il comptera quatre étapes dès 2022. La petite reine aura aussi son Tour de Romandie, qui se disputera dans une année. Ce dernier est entré directement dans le World Tour et durera du vendredi au samedi, avec au programme des arrivées à Sion, Lausanne et Genève.

Cantonnée à une course d’un jour depuis des années, la «Course by le Tour» deviendra enfin une vraie épreuve de standing en 2022. Le propriétaire du Tour de France, ASO (Amaury Sport Organisation), a décidé cette fois de ne pas faire les choses à moitié. En juillet prochain, sa nouvelle épreuve féminine sera longue de huit étapes et les difficultés y seront nombreuses.

Meaux, Provins, Reims, Epernay, Troyes, Bar-sur-Aube, Saint-Dié-des-Vosges, Rosheim, Sélestat, le Grand Ballon, le Ballon d'Alsace… Puis l’arrivée à la Planches-des-Belles-Filles, le dernier jour, qui s’annonce incroyable. Et pour pouvoir fidéliser un nouveau public, dès sa première année d’existence, le Tour de France féminin aura droit à deux heures et demie de diffusion en direct sur le service public hexagonal.

«Il y a des progrès constants dans la médiatisation autour du cyclisme féminin, se félicite Christian Prudhomme, le grand patron du Tour de France. On peut toujours aller plus vite, c’est vrai, mais on n’est pas restés les bras ballants, ces dernières années. Notre ambition, c’est que cette course soit pérenne et encore là dans cent ans.»

Pour crédibiliser ce nouvel événement, ASO a mis à sa tête l’ancienne cycliste Marion Rousse. La championne de France de la course en ligne en 2012 est la consultante de référence de France Télévisions, depuis des années. «Un nouveau défi, de nouvelles responsabilités, mais aussi un bonheur. Le cyclisme féminin a explosé ces dernières années», a apprécié la Nordiste. Un petit tour de roue pour la femme, un gros changement de braquet pour le cyclisme.

Votre opinion