Publié

PortraitLe tour du Léman à la force des bras

Atteinte d’une maladie orpheline, Manon Doyelle, Française âgée de 24 ans, se prépare à faire le tour du lac dans son fauteuil de compétition.

par
Anne-Florence Pasquier

La flamme olympique lui a donné le feu sacré de l’athlétisme. C’est à Lausanne, lors d’une visite au Musée olympique en 2013 que la Française de Bron, près de Lyon, a eu le déclic et s’est lancé le défi de faire le tour du lac Léman en fauteuil. «Pour la première fois, j’étais partie seule jusqu’à Lausanne sans l’aide de mon mari ou de ma famille. C’était la confirmation que je pouvais me débrouiller, après 4 ans de galère avec ce fauteuil que j’ai eu beaucoup de peine à accepter», raconte Manon d’une voix joyeuse et dynamique. Plus rien ne peut l’arrêter. Déterminée, c’est à la force de ses bras qu’elle va porter son «projet». Un terme qu’elle avait pourtant banni de son vocabulaire. Car depuis l’âge de 20 ans, brutalement, elle se trouve paralysée. «Je me suis assise et je ne pouvais plus du tout me relever, un beau cadeau pour mes 20 ans», ironise-t-elle.

Votre opinion