Images: Le tourisme suisse d'il y a cent ans aux enchères à New York
Actualisé

ImagesLe tourisme suisse d'il y a cent ans aux enchères à New York

Des affiches du début du XXe siècle vantant notre neige ou nos paysages sont à vendre. Celles sur les stations suisses sont les plus prisées.

par
R.M.
1 / 16
Affiche pour les championnats suisses de bob ou skeleton à Engelberg en 1929. Par Otto Ernst. Les athlètes à l'époque ne voyaient pas tous l'utilité d'un casque… Prix estimé: 2000 à 3000 dollars.

Affiche pour les championnats suisses de bob ou skeleton à Engelberg en 1929. Par Otto Ernst. Les athlètes à l'époque ne voyaient pas tous l'utilité d'un casque… Prix estimé: 2000 à 3000 dollars.

Swann Galleries
L'image parle d'elle-même: Château-d'Œx n'a pas besoin de slogan. Par Alex Walter Diggelmann, 1937. Prix estimé: 1500 à 2000 dollars.

L'image parle d'elle-même: Château-d'Œx n'a pas besoin de slogan. Par Alex Walter Diggelmann, 1937. Prix estimé: 1500 à 2000 dollars.

Swann Galleries
Le chemin de fer de la Jungfrau pour gagner les sommets, par Emil Cardinaux, en 1919. Prix estimé: 3000 à 4000 dollars.

Le chemin de fer de la Jungfrau pour gagner les sommets, par Emil Cardinaux, en 1919. Prix estimé: 3000 à 4000 dollars.

Swann Galleries

Il y a cent ans, la Suisse connaissait peu de problèmes d’enneigement en hiver. Et ne se privait pas de le faire savoir pour attirer les touristes. Or une collection de ces affiches d’époque sera vendue aux enchères le 7 février prochain à New York.

473 affiches vintage seront proposées à la vente par la maison Swann Galleries. Parmi elles, 80 liées au tourisme, surtout hivernal, dont de nombreuses affiches suisses. Que vous pouvez découvrir dans la galerie ci-dessus. La plus vieille date de 1908. Les plus récentes des années 50.

Plus de 5000 dollars

Certaines devraient s’arracher pour plus de 5000 dollars. Et les affiches suisses seront les stars de la vente. «C’est un ensemble incroyable d’affiches qui attirent l’œil avec leurs couleurs vives et leur graphisme», a déclaré le spécialiste Ivan Macquisten, qui assiste Swann Galleries. «Les affiches des stations les plus prestigieuses, comme Davos, ont tendance à être les plus précieuses pour les collectionneurs.»

À noter que les plus chères sont souvent des œuvres de l’Allemand de Zurich Walter Koch (1875-1915). Et du Bernois d’origine vaudoise Emil Cardinaux (1877-1936). Certaines sont des chefs-d'œuvre d’inventivité.

Votre opinion