Etats-Unis: Le train roulait à 128 km/h au lieu de 48 km/h

Publié

Etats-UnisLe train roulait à 128 km/h au lieu de 48 km/h

Le train qui a déraillé sur un pont dans l'Etat de Washington roulait bien trop vite. L'accident a fait au moins trois morts.

1 / 14
Lundi soir, les autorités ont dressé un premier bilan des pertes humaines: trois personnes étaient déclarées mortes et une centaine d'autres blessées dans l'accident spectaculaire d'un train de passagers qui a terminé sa course sur une portion d'autoroute dans le nord-ouest des Etats-Unis.

Lundi soir, les autorités ont dressé un premier bilan des pertes humaines: trois personnes étaient déclarées mortes et une centaine d'autres blessées dans l'accident spectaculaire d'un train de passagers qui a terminé sa course sur une portion d'autoroute dans le nord-ouest des Etats-Unis.

Keystone
«Il y a trois victimes à ce stade» après l'accident, a déclaré Brooke Bova, porte-parole de la police de l'Etat de Washington lors d'une conférence de presse. «Environ 100» autres personnes ont été transportées à l'hôpital, a-t-elle ajouté.

«Il y a trois victimes à ce stade» après l'accident, a déclaré Brooke Bova, porte-parole de la police de l'Etat de Washington lors d'une conférence de presse. «Environ 100» autres personnes ont été transportées à l'hôpital, a-t-elle ajouté.

Keystone
Les secouristes ont «fouillé toutes les voitures» et certaines personnes étaient «très grièvement blessées», a ajouté Brooke Bova, laissant entendre que le bilan pouvait encore évoluer.

Les secouristes ont «fouillé toutes les voitures» et certaines personnes étaient «très grièvement blessées», a ajouté Brooke Bova, laissant entendre que le bilan pouvait encore évoluer.

Keystone

Le train de la compagnie Amtrak qui a déraillé lundi matin dans l'Etat de Washington, dans le nord-ouest des Etats-Unis, circulait à une vitesse bien supérieure à la limite autorisée, ont annoncé les enquêteurs. L'accident a fait trois morts et une centaine de blessés, dont dix dans un état grave.

L'accident s'est produit lors de l'inauguration d'un nouveau tronçon de ligne entre Seattle, dans l'Etat de Washington, et Portland, dans l'Oregon. Le déraillement est survenu lundi vers 7h30 (16h30 en Suisse), près de la commune de DuPont, en sortie de courbe, tandis que le train abordait un pont au-dessus de l'autoroute Interstate 5.

D'après les enquêteurs du Conseil national de la sécurité des transports (NTSB), l'enregistreur de bord montre que le convoi circulait alors à une vitesse de 128 km/h dans une zone limitée à 48 km/h. Il est encore trop tôt pour dire si la vitesse a été un des facteurs de l'accident, a toutefois précisé tard lundi soir Bella Dinh-Zarr, porte-parole du NTSB.

Voies récemment rénovées

Treize des 14 wagons du train ont déraillé, a indiqué la police locale. Certains ont chuté sur l'autoroute située en contrebas ou sont restés suspendus en l'air. Cinq voitures et deux semi-remorques qui circulaient sur l'autoroute ont été percutés par les wagons. Plusieurs automobilistes ont été blessés mais aucun n'a été tué, ont dit les autorités.

D'après la compagnie Amtrak, le train transportait 86 personnes, dont 80 passagers. Selon un porte-parole de Sound Transit, le propriétaire du réseau ferroviaire, les voies ne pouvaient auparavant qu'accueillir des convois de fret circulant lentement. Elles ont été récemment rénovées pour permettre le passage des trains de passagers.

Le directeur adjoint de la compagnie publique Amtrak, Richard Anderson, a déclaré pour sa part que la portion sur laquelle s'est produit l'accident n'était pas équipée du système PTC. Ce système actif de contrôle permet de réduire automatiquement la vitesse des trains s'ils circulent trop vite.

«Des semaines d'inspections»

Ce système obligatoire doit équiper toutes les lignes ferroviaires servant au transport de passagers. L'échéance de sa mise en oeuvre, plusieurs fois repoussée, est désormais prévue pour la fin 2018.

Le convoi était le premier à emprunter cette nouvelle voie de chemin de fer entre les villes de Tacoma et Olympia, qui doit raccourcir le temps de trajet entre Seattle et Portland en permettant aux trains de rouler plus vite le long de l'Interstate 5. L'I5 est une grosse autoroute de la côte ouest des Etats-unis, qui court de la frontière canadienne au nord à la frontière mexicaine au sud.

La nouvelle voie, dont la construction a été financée par des fonds fédéraux, avait subi «des semaines d'inspections et de tests» avant d'être inaugurée ce lundi, a indiqué le département des Transports dans un communiqué.

Mise en garde

Donald Trump a estimé sur Twitter que cet accident démontrait la nécessité d'une amélioration des infrastructures. «Le projet d'infrastructures qui sera bientôt dévoilé doit être rapidement approuvé», a dit le président américain.

Il s'agit du second déraillement d'un train Amtrak dans l'Etat de Washington cette année. Le 2 juillet, un train transportant plus de 250 personnes avait déraillé à Steilacoom, à quelques kilomètres au nord du lieu où s'est produite la sortie des voies lundi. Il n'y avait pas eu de blessé grave.

Le mois dernier, le président du NTSB, Robert Sumwalt, avait tiré la sonnette d'alarme, estimant que la «culture de la sécurité» faiblissait au sein de la compagnie et exhortant la direction d'Amtrak à modifier son approche de cette question.

(ats)

Ton opinion