Publié

HorreurLe tueur qui fait trembler le Canada est en France

Un acteur porno raté est suspecté au Canada d'avoir démembré le corps d'un étudiant chinois en filmant ses actes. Il serait en fuite en France. Interpol a publié un avis de recherche.

Acteur bisexuel de films pornographiques, Rocco Luka Magnotta a aussi cherché à se faire de la publicité sur internet en plaçant sur internet des vidéos dans lesquelles il tuait des chats.

Le ressortissant canadien soupçonné d'avoir démembré un homme à Montréal serait arrivé par avion à Paris le week-end dernier, a-t-on appris vendredi de source policière. "On est sûr qu'il est en France, où il est déjà venu par le passé", a-t-on précisé de même source.

La Brigade nationale de recherche des fugitifs (BNRF) de la police judiciaire français a été saisie jeudi.

La police canadienne avait fait savoir jeudi qu'un acteur de films pornographiques soupçonné d'avoir tué un homme et envoyé des morceaux du cadavre à des partis politiques avait probablement quitté l'Amérique du Nord.

Interpol a publié un avis de recherche international pour Luka Rocco Magnotta, 29 ans, anglophone, 1m78, blanc, brun aux yeux bleu. Selon la police, c'est un acteur de films pornographiques également connu sous le nom d'Eric Clinton Newman et Vladimir Romanov.

L'affaire a commencé mardi avec la découverte d'un torse masculin dans une valise derrière l'appartement de Luka Rocco Magnotta et celle d'un pied en état de décomposition dans un colis envoyé au siège du Parti conservateur à Ottawa.

Une main a été retrouvée à la poste dans un autre colis adressé cette fois au Parti libéral du Canada. La police envisage que des parties encore manquantes du corps aient été aussi envoyées par la poste.

Connu de la justice

Selon l'agence QMI, citée par canoe.ca, l'acteur porno a déjà comparu une douzaine de fois devant la justice de Toronto, où il a passé la majeure partie de sa vie. Les délits sont variés: usurpation d'identité, vols, escroquerie et agression sexuelle. Les peines infligées pour l'usurpation d'identité d'une femme étaient lourdes: en plus d'une peine de 12 mois à purger dans la communauté, il avait l'interdiction d'utiliser internet et de posséder des appareils photos ou caméra.

Ce qui n'a pas empêché le tueur présumé de filmer ses actes avant de les poster sur internet. Selon des témoignages rapportés dans les médias canadiens, la vidéo montrait le meurtre, à l'aide d'un pic à glace, d'un homme nu ligoté sur un lit, puis le démembrement de son corps et différents gestes barbares auquel se livre l'assassin sur son corps.

La scène est accompagnée de la chanson «True Faith» du groupe New Order, la même qui accompagne le début du film «American Psycho».

Le torse de la victime avait été découvert mardi dans une valise sur un tas d'ordures dans le même quartier de Montréal que celui où habitait Magnotta.

Le quotidien La Presse affirme vendredi sur son site que la victime serait un étudiant chinois de 33 ans admis à l'Université de Concordia en juillet 2011. Il connaissait son bourreau et l'aurait suivi chez lui pour avoir des relations sexuelles.

(ap/afp/S.P.)

Votre opinion