Actualisé

PhilippinesLe typhon «Haiyan» touche terre avec une puissance historique

Haiyan, le typhon annoncé comme le plus violent de l'année, a commencé de déferler sur les Philippines. De catégorie 5 sur une échelle de 5, il a déjà fait trois morts et des millions de sans-abri.

1 / 63
Sur le porte-avions George Washington, des hélicoptères décollaient et atterrissaient à un rythme effréné pour faire la navette avec Tacloban. (15 novembre 2013)

Sur le porte-avions George Washington, des hélicoptères décollaient et atterrissaient à un rythme effréné pour faire la navette avec Tacloban. (15 novembre 2013)

AFP
Les survivants du typhon font la queue pour monter dans les avions militaires et fuir Tacloban. (15 novembre 2013)

Les survivants du typhon font la queue pour monter dans les avions militaires et fuir Tacloban. (15 novembre 2013)

Reuters
Six jours après «Haiyan», les survivants du typhon appellent à l'aide. (14 novembre 2013)

Six jours après «Haiyan», les survivants du typhon appellent à l'aide. (14 novembre 2013)

Reuters

Le plus puissant typhon de l'année a commencé vendredi à frapper le centre des Philippines où il a fait trois morts et sept blessés, selon un premier bilan provisoire. Des millions d'habitants de l'archipel cherchaient à se mettre à l'abri.

De catégorie cinq, le typhon «Haiyan» était accompagné de vents soufflant en rafales jusqu'à 315 km/h et de vagues de cinq à six mètres qui se sont abattues sur les îles de Leyte et Samar. La chaîne ABS CBN a diffusé des images de rues submergées, de toits de tôle arrachés et de bâtiments mis à terre à Tacloban, une ville de 200'000 habitants sur le littoral.

Les autorités ont prévenu que plus de 12 millions de personnes étaient menacées, notamment dans la province touristique de Cebu, ravagée le mois dernier par un séisme de magnitude 7,2.

Puissance historique

«Le super typhon va probablement atteindre les terres avec une vitesse de 195 miles par heure (313 km/h). Cela fait d'«Haiyan» le cyclone tropical le plus puissant cyclone à toucher terre de l'Histoire», a déclaré Jeff Masters, un météorologue de Weather Underground basé aux Etats-Unis.

Les dégâts, à Guiuan, port de pêche de 40'000 âmes, pourraient être «catastrophiques», a prévenu le météorologue. «Peut-être les plus gros dégâts causés par un cyclone tropical sur une ville depuis un siècle», selon lui. Les communications avec la ville ont été immédiatement coupées à l'arrivée du typhon.

Un million de personnes environ ont gagné des zones présentées comme sûres, après l'appel lancé par le président philippin Benigno Aquino aux habitants des régions côtières ou encore des rives fluviales, qui pourraient être submergées.

Villes coupées du monde

«C'est un typhon très dangereux. Les responsables locaux savent quelles sont les zones les plus vulnérables et ont demandé qu'elles soient évacuées», a déclaré Glaiza Escullar, de l'Agence nationale de météorologie. En outre, il n'y a quasiment pas de montagnes sur sa trajectoire, qui auraient permis d'atténuer sa force rapidement.

«A l'attention de nos responsables locaux, vos résidents sont confrontés à un grave péril. Faisons tout ce que nous pouvons tant que («Haiyan» ) n'a pas encore frappé le pays», a averti M. Aquino.

Les autorités s'efforçaient d'obtenir des informations sur les conséquences du typhon, mais plusieurs localités sont totalement coupées du monde.

Vers le Vietnam et la Chine

Les écoles ont été fermées, le trafic des ferries et la pêche suspendus. Quelque 200 vols ont été annulés et le réseau local de bus arrêté.

Selon les prévisions, «Haiyan» devait quitter les Philippines samedi avant de prendre la direction de la mer de Chine, où il risque de gagner en puissance avant de menacer le Vietnam, le Laos et la Chine.

Chaque année, une vingtaine de grosses tempêtes ou typhons balayent les Philippines entre juin et octobre. En 2011, le typhon Washi avait provoqué la mort de 1200 personnes, conduit au déplacement de 300'000 habitants et détruit 10'000 logements.

Les pires tempêtes

- 15 nov 2007: BANGLADESH: Le cyclone Sidr dévaste la côte méridionale, faisant au moins 4.100 morts et disparus, 8,7 millions de sinistrés et 1,5 milliard de dollars de dégâts.

- 3 mai 2008: BIRMANIE: Le cyclone Nargis ravage le sud du pays, notamment le delta de l'Irrawaddy et la région de Rangoun, faisant 138.000 morts.

- 20 juin 2008: PHILIPPINES: Environ 600 morts ou disparus après le passage du typhon Fengshen qui provoquent inondations et glissements de terrain, essentiellement dans le centre du pays. Ce bilan ne compte pas les victimes du naufrage d'un ferry qui a fait plus de 800 morts.

- 3 sept 2008: HAITI: L'île est frappée de plein fouet par l'ouragan Hanna: au moins 500 morts.Le passage successif sur Haïti des tempêtes Fay, Gustav, Hanna et Ike feront en un mois 1.100 morts et disparus.

- 8 août 2009: TAIWAN: Le typhon Morakot provoque d'énormes inondations et glissements de terrain: environ 700 morts et disparus.

- 26-30 sept 2009: PHILIPPINES/VIETNAM/LAOS: Sous forme de tempête tropicale, Ketsana dévaste Manille et sa région puis se transforme en typhon avant de frapper le Vietnam, le Cambodge et le Laos: près de 800 morts.

- 9 nov 2009: SALVADOR: L'ouragan Ida apporte dans son sillage des pluies diluviennes qui dévastent l'est du pays, faisant près de 280 morts et disparus et provoquant d'importants dégâts.

- 5-6 juin 2010: GUATEMALA: La tempête tropicale Agatha fait environ 300 morts et disparus ainsi que 300.000 sinistrés en Amérique centrale, notamment au Guatemala.

- 16-17 déc 2011: PHILIPPINES: La tempête Washi déferle sur l'île de Mindanao au sud de l'archipel, faisant 1.268 morts et touchant plus de 700.000 personnes.

- 29 oct 2012: USA: L'ouragan Sandy ravage la côte Nord-Est des Etats-Unis, notamment les Etats de New York, du New Jersey et du Connecticut, faisant près de 200 morts dont plus d'une quarantaine à New York.

- 4 déc 2012: PHILIPPINES: Des inondations et des glissements de terrain provoqués par le typhon Bopha, font près de 1.900 morts et disparus sur l'île de Mindanao. Près de 2.000 localités sont entièrement ou partiellement détruites.

- Mi-sept 2013: MEXIQUE: Les tempêtes Manuel sur la côte Pacifique et Ingrid, sur la façade Atlantique du Golfe du Mexique, prennent le pays en tenaille, provoquant des pluies torrentielles et causant des ravages dans 22 des 32 Etats. Au moins 157 morts et 1,7 millions de sinistrés.

Par ailleurs en octobre 2013, le cyclone Phailin, avec des vents atteignant les 200 km/h, s'est abattu sur l'est de l'Inde, provoquant d'importants dégâts. Un vaste mouvement d'évacuation de plus d'un million de personnes a permis de limiter le bilan des victimes à 22 morts.

(ats/afp)

Votre opinion