Actualisé

IntempériesLe typhon Rammasun frappe la Chine

Des dizaines de milliers d'habitants ont été évacués de façon préventive dans le sud de la Chine, frappé par le puissant typhon Rammasun.

1 / 25
Le typhon Rammasun poursuit sa route au Vietnam (22 juillet 2014)

Le typhon Rammasun poursuit sa route au Vietnam (22 juillet 2014)

Keystone
Accompagné de vents atteignant les 216 km/heure, le typhon Rammasun frappe la Chine. (18 juillet 2014)

Accompagné de vents atteignant les 216 km/heure, le typhon Rammasun frappe la Chine. (18 juillet 2014)

AFP
Accompagné de vents atteignant les 216 km/heure, le typhon Rammasun frappe la Chine. (18 juillet 2014)

Accompagné de vents atteignant les 216 km/heure, le typhon Rammasun frappe la Chine. (18 juillet 2014)

AFP

La Chine a été frappée vendredi par le typhon Rammasun, le plus puissant à balayer le sud du pays en 40 ans, ont annoncé les autorités chinoises. Au moins 54 personnes ont perdu la vie aux Philippines ces derniers jours lors du passage de «dieu du tonnerre» (Rammasun en thaïlandais).

Accompagné de vents atteignant les 216 km/heure, Rammasun a touché vendredi dans l'après-midi la côte de l'île tropicale de Hainan, selon les médias chinois qui ont diffusé des images de la mer démontée et de la violente tempête.

Le typhon a fait une première victime dans la ville de Wenchang, sur l'île de Hainan, quand un homme a péri dans l'écroulement de sa maison, a indiqué l'agence de presse Chine nouvelle.

Alerte rouge

L'agence météorologique chinoise a émis une alerte rouge, le plus haut niveau de son échelle, pour ce typhon, également attendu sur le rivage de la province méridionale du Guangdong.

Plus de 70'000 habitants ont été évacués de façon préventive dans le sud de la Chine, selon Chine nouvelle. Par ailleurs, Rammasun a provoqué l'interruption préventive de dizaines de liaisons ferroviaires dans la région autonome chinoise du Guangxi, limitrophe du Guangdong.

Le typhon a aussi restreint les activités des tours opérateurs présents à Hainan, île dont la première industrie est le tourisme.

(afp/ats)

Votre opinion