Suisse: Le Valais veut attirer les touristes des pays lointains

Publié

SuisseLe Valais veut attirer les touristes des pays lointains

Le Valais met en place un projet touristique d'envergure afin de renforcer l'attrait des Chinois ou Coréens toujours plus nombreux.

Le but est «de développer des expériences Valais complètes».

Le but est «de développer des expériences Valais complètes».

Archives, Keystone

Face à l'érosion des visiteurs européens, des partenaires touristiques valaisans ciblent des clients de pays lointains plus prometteurs. Ils ont créé et présenté vendredi à la presse l'organisation Matterhorn Region SA.

Le franc fort freine les ardeurs des visiteurs, notamment européens. Le nombre de touristes issus de pays lointains, tels que la Chine, l'Amérique du Nord ou la Corée du Sud, est, lui, en progression.

Pour surfer sur la vague et l'amplifier, Valais/Wallis Promotion, les stations de Verbier, Saas-Fee, ainsi que la compagnie ferroviaire Matterhorn Gotthard Bahn et la destination Aletsch Arena ont privilégié la collaboration et fondé ensemble l'organisation de commercialisation Matterhorn Region SA.

Structure légère

Le but est «de développer des expériences Valais complètes, faciles à réserver, incluant de multiples prestations, adaptées aux besoins des voyageurs et offrant une meilleure plus-value à toute la région». Elles sont vendues sous la marque «Valais Matterhorn Region».

La nouvelle entité commerciale est fonctionnelle depuis le début de l'année. Ouverte, elle vient d'accueillir en son sein Brigue-Simplon Tourisme et se réjouit de rallier d'autres partenaires, y compris des entreprises non touristiques, telles que des producteurs de vins par exemple.

Budget à six chiffres

Matterhorn Region SA se veut une «structure légère», reposant sur les prestations existantes des partenaires. Elle est dirigée par Mario Braide, «un expert en tourisme chevronné, au bénéfice d'une solide expérience des marchés lointains», et aucun poste supplémentaire n'est prévu.

«Matterhorn Region SA nous permet d'avoir du poids sur les grands marchés lointains, où la concurrence est rude», relève Raoul Calame, directeur d'Aletsch Arena SA. Pour Pierre-André Gremaud, à la tête de Verbier Promotion, la nouvelle structure de commercialisation «permet d'exploiter au mieux les synergies et donc de limiter les coûts pour l'ensemble des partenaires».

Le budget de Matterhorn Region SA n'a pas été révélé. «Il s'agit d'un montant élevé à six chiffres», a indiqué Andrea Bärwalde, responsable communication à Valais/Wallis Promotion.

(ats)

Ton opinion