Le Vatican se prépare à accueillir des femmes dans la garde suisse
Publié

Saint-SiègeLe Vatican se prépare à accueillir des femmes dans la garde suisse

Un pas supplémentaire a été franchi pour une vraie révolution. Mais le dernier mot reviendra au pape.

par
R.M.
Depuis sa création en 1506, la garde suisse est exclusivement masculine.

Depuis sa création en 1506, la garde suisse est exclusivement masculine.

AFP

Pour être membre de la garde, il faut remplir toute une série de critères dont un, immuable depuis sa création, en 1506: être un homme. Mais un pas vient d’être franchi vers une possible future intégration de femmes dans l’armée du Vatican. C’est désormais officiel: la future caserne sera conçue pour accueillir des membres féminins.

Le secrétaire d’État du Vatican et les responsables d’une fondation suisse pour la rénovation de la caserne de la garde ont en effet signé ce mercredi un protocole d’accord pour construire une nouvelle caserne.

«Le projet comprend des chambres individuelles avec salle de bains privée», a déclaré Riccardo Boscardin, de la fondation qui lève environ 45 millions de francs suisses pour remplacer l’actuelle caserne. «Il y a deux raisons», a-t-il ajouté, relate Reuters. La première est l’influence de la pandémie sur le projet. «Et la seconde est la possibilité d’intégrer des femmes dans la garde», a-t-il enchaîné.

Inauguration en 2027

Les travaux devraient débuter en janvier 2026 et la nouvelle caserne devrait être inaugurée l’année suivante. Alors, des femmes dans la garde dès 2027? «Cette décision n’est pas la nôtre, mais exclusivement celle du Vatican et du pape», a souligné Riccardo Boscardin.

Seul le souverain pontife, en effet, peut décider d’une telle révolution. Reuters note cependant que le pape François a nommé des femmes à un certain nombre de postes de direction dans l’administration du Vatican. En mars, il a aussi signé un texte qui permettra à des femmes de diriger la plupart des départements du Vatican.

Votre opinion

5 commentaires