Publié

AlimentationLe veau se met au rose

Dès septembre, les jeunes bovins auront droit à de l’eau et du fourrage. Adieu la chair blanche mais bienvenue le goût.

par
Sébastien Jost
La boucherie de Sévery vend de la viande de veau rouge.

La boucherie de Sévery vend de la viande de veau rouge.

Philippe Dutoit

Vous aimez voir la vie en rose. Eh bien mangez du veau! Car, que cela vous plaise ou non, la viande de veau blanche, c’est bel et bien fini. Avec la mise en application le mois prochain de l’ordonnance sur la protection des animaux, les petits bovins changent de régime alimentaire. Et par la même occasion de couleur. Ce qui est loin d’être un détail. Il aura fallu en effet de longues négociations entre producteurs, autorités, vétérinaires et défenseurs des animaux pour fixer le code des couleurs. Et un consensus a été trouvé, vient d’annoncer Proviande. Jusqu’à présent, les veaux étaient nourris principalement avec du lait et des produits laitiers, ce qui leur donnait cette couleur blanche. Revers de la médaille, les bêtes manquaient de fer et étaient anémiques. Dorénavant, les veaux auront droit à de l’eau et du fourrage grossier (foin, maïs). Leur chair oscillera entre le rose et le rougeâtre. Et la «viande de veau de qualité» proviendra de bêtes âgées de 160 jours maximum. Si la chair est claire, a annoncé Proviande, c’est que les prescriptions n’ont pas été respectées. Elle sera donc vendue moins cher. Idem si elle est rouge.

Votre opinion