JO 2018: Le verdict: trop de défenseurs sont à côté de la plaque
Publié

JO 2018Le verdict: trop de défenseurs sont à côté de la plaque

Toute l'actu du hockey sur glace dans la chronique de Cyrill Pasche, envoyé spécial aux Jeux de PyeongChang.

par
Cyrill Pasche
Gangneung

Le meilleur

Jonas Hiller. Le gardien du HC Bienne a été titularisé pour la deuxième fois de suite. Il a encaissé son premier but du tournoi après 102 minutes d’invincibilité, sur un tir parfait de Michal Repik en powerplay (8e, 1-0). Il a sauvé les meubles en début de match avec plusieurs «big saves» lorsque la Suisse était archi-dominée par les Tchèques. Les deux derniers buts de la défaite 4-1 ont été inscrits dans la cage vide, alors que la Suisse jouait à 6 contre 5.

Le plus remuant

Thomas Rüfenacht, seul buteur suisse à la 15e d’un tir direct depuis le slot. L’attaquant du SCB a bloqué des shoots et livré une excellente performance. Il est d’ailleurs l’un des meilleurs depuis le début du tournoi.

Toujours pas ça

Le powerplay n’est décidément pas le point fort des Suisses. Ils ont galvaudé 33 secondes à 5 contre 3 puis quatre minutes consécutives à 5 contre 4 en première période. Les Tchèques, eux, ont marqué sur leur première séquence de powerplay. La Suisse n’a rien produit en cinq tentatives.

Le souci

La défense. Elle est mauvaise jusqu’ici et n’offre aucune certitude après ces trois premiers matches de poule. Trop de joueurs pataugent, à l’image de Ramon Untersander et Eric Blum, catastrophiques contre les Tchèques. C’était la panique en défense à chaque fois que ces deux-là étaient sur la glace. Ils étaient d’ailleurs impliqués sur le 2-1 des Tchèques à la 44e.

Pas Praplan

Vincent Praplan, un seul tir au but contre les Tchèques, n’est pas… le Vincent Praplan que l’on connaît. Celui qui devrait être le meilleur atout offensif suisse peine à trouver ses marques et, par volonté de bien faire, précipite toutes ses décisions. Mais il reste imprévisible et peut en tout temps faire la différence. Pour l’instant, ce n’est qu’une question de confiance.

Votre opinion