Publié

ProphylaxieLe Vietnam adopte une loi anti-tabac

Fumer dans les lieux publics est désormais interdit au Vietnam. Le pays appliquera dès mai 2013 un décret voté il y a deux ans.

Près de 50% des vietnamiens consomment régulièrement du tabac. 20% des jeunes garçons de 14 à 17 ans ont déjà fumé.

Près de 50% des vietnamiens consomment régulièrement du tabac. 20% des jeunes garçons de 14 à 17 ans ont déjà fumé.

AFP

Fumer dans les lieux publics est désormais interdit au Vietnam, où l'Assemblée nationale a approuvé une loi anti-tabac deux ans après un décret qui n'avait jamais été appliqué.

Cette loi, adoptée par 440 des 468 députés, interdit également la publicité du tabac «sous toutes ses formes» et sa vente aux moins de 18 ans, a précisé un porte-parole de l'Assemblée nationale.

Fumer dans les lieux publics -dont les écoles, les hôpitaux, les bureaux et les transports en commun- avait été interdit en 2010 par un décret gouvernemental. Les taxes sur le tabac avaient également été augmentées. Mais l'interdiction était restée largement ignorée. Les fumeurs sont toujours légion dans les lieux publics, et les cigarettes sont disponibles dans d'innombrables petits kiosques installés dans les rues. L'Alliance de contrôle du tabagisme pour l'Asie du Sud-Est (SEATCA) s'est félicitée de l'adoption de cette législation, dont le texte intégral n'a pas été publié, évoquant une «étape historique» qui place le pays en conformité avec la politique anti-tabac de l'Organisation mondiale de la Santé (OMS).

La SEATCA estime qu'il y a plus de 15,3 millions de fumeurs au Vietnam, où environ 47,4% des hommes sont consommateurs de tabac. Le pays compte 86 millions d'habitants. La plante y tuerait 40'000 personnes chaque année, un chiffre qui devrait atteindre les 70'000 d'ici à 2030, selon les médias locaux. La nouvelle loi entrera en vigueur début mai 2013, a précisé le quotidien Thanh Nien.

(AFP)

Ton opinion