Colombie: Le viol et le meurtre d'une fillette choque le pays
Publié

ColombieLe viol et le meurtre d'une fillette choque le pays

La population demande justice pour l’assassinat sordide d'une enfant de 7 ans. Le suspect est issu d'un milieu aisé.

Une foule en colère a manifesté devant la clinique où est interné le suspect du meurtre de Yuliana.

Une foule en colère a manifesté devant la clinique où est interné le suspect du meurtre de Yuliana.

Keystone

La justice colombienne a placé mercredi en détention provisoire un architecte de 38 ans suspecté d'avoir violé et tué une fillette de 7 ans enlevée dans un quartier pauvre de Bogota, une affaire qui suscite une très grande émotion dans le pays.

Rafael Uribe Noguera restera derrière les barreaux le temps de l'enquête sur la mort de Yuliana Samboni, a annoncé le parquet à l'AFP. Cet homme issu d'une riche famille de la capitale colombienne nie les faits qui lui sont reprochés. Il aurait, selon l'accusation, kidnappé la fillette dimanche dans une zone défavorisée de Bogota avant de l'emmener dans son luxueux appartement, où le corps de Yuliana a été retrouvé.

Overdose de cocaïne

Dans la foulée, le suspect a été interné dans une clinique par sa famille, après une intoxication à la cocaïne et une consommation excessive d'alcool. Sous les sifflets et les insultes d'une foule en colère, la police a dû l'équiper d'un gilet-pare-balle pour pouvoir le transférer mardi soir de cet établissement vers le tribunal.

Selon les médias présents à l'audience, il s'est dit innocent des chefs d'inculpation qui pèsent contre lui: meurtre aggravé, torture, enlèvement et viol. L'onde de choc a atteint le sommet de l'Etat, le président Juan Manuel Santos demandant sur Twitter que «tout le poids de la justice s'abatte sur le responsable» de ce meurtre. Et au parlement des propositions de loi ont été présentées afin d'alourdir les peines en cas d'homicide et de viol de mineurs.

(AFP)

Votre opinion