Publié

GenèveLe violeur a acheté un couteau peu avant le drame

Jeudi matin, peu avant sa séance de thérapie équestre à Bellevue, Fabrice A. et sa thérapeute sont allés acheter un couteau.

par
Lematin.ch
1 / 14
Sur ces images, Fabrice A. est conduit chez les procureur du district de Szczecin, en Pologne, par la police.

Sur ces images, Fabrice A. est conduit chez les procureur du district de Szczecin, en Pologne, par la police.

MARCI BIELECKI/EPA
Sur ces images, Fabrice A. est conduit chez les procureur du district de Szczecin, en Pologne, par la police.

Sur ces images, Fabrice A. est conduit chez les procureur du district de Szczecin, en Pologne, par la police.

MARCI BIELECKI/EPA
Sur ces images, Fabrice A. est conduit chez les procureur du district de Szczecin, en Pologne, par la police.

Sur ces images, Fabrice A. est conduit chez les procureur du district de Szczecin, en Pologne, par la police.

MARCI BIELECKI/EPA

On ignore si c'est avec cette arme que le violeur récidiviste a tué la jeune maman, mais toujours est-il qu'il semblerait qu'il avait l'autorisation d'acquérir un outil de ce type. S'étant pris de passion pour les chevaux, il était censé s'en servir pour traiter leurs sabots.

Lors de ses deux précédents viols, le criminel s'était déjà servi de couteaux.

Ton opinion