France - Le voleur est démasqué… à cause de son masque
Publié

FranceLe voleur est démasqué… à cause de son masque

Près de Nancy, un cambrioleur avait laissé sur les lieux une protection faciale de marque qui l’a trahi, tout comme l’ADN trouvé dessus.

par
Michel Pralong
Le cambrioleur portait un masque Lacoste.

Le cambrioleur portait un masque Lacoste.

Lacoste.com

Le 18 août, à Maxéville, près de Nancy (F), un homme est réveillé par un bruit chez lui. Il surprend un cambrioleur, qui prend la fuite. Mais la victime trouve un masque de protection abandonné par le voleur. Et pas n’importe lequel, un modèle de luxe estampillé Lacoste. Alertée, la police interpelle rapidement un individu à proximité, avec sur lui des objets provenant du cambriolage. Il était déjà mal barré.

Mais il s’est visiblement enfoncé encore plus lors de son procès qui a eu lieu le 6 septembre, selon un article de «L’Est républicain» repris par 20minutes.fr. Il a tout d’abord nié les faits. Puis il a reconnu qu’il possédait certes deux masques Lacoste semblables à celui trouvé sur les lieux. Il n’a en revanche pas pu répliquer grand-chose au fait que son ADN avait été trouvé sur ledit masque. Avec déjà 22 mentions dans son casier judiciaire, il a été condamné à 12 mois ferme.

Votre opinion