Suisse: Le week-end du Nouvel-An a été intense pour les secours

Publié

SuisseLe week-end du Nouvel-An a été intense pour les secours

Entre maladies, accidents de la route ou de sports d’hiver, l’éventail des interventions a été vaste pour la Rega et Air Zermatt.

1 / 2
Quelque 170 interventions ont été effectuées par la Rega durant le week-end du Nouvel An.

Quelque 170 interventions ont été effectuées par la Rega durant le week-end du Nouvel An.

Rega
Quelque 170 interventions ont été effectuées par la Rega durant le week-end du Nouvel An.

Quelque 170 interventions ont été effectuées par la Rega durant le week-end du Nouvel An.

Rega

Par rapport à une période de Noël relativement calme, les équipages Rega ont été nettement plus sollicités lors du week-end prolongé du Nouvel-An. Entre maladies, brûlures, accidents de la route, du travail ou de sports d’hiver, quelque 170 interventions ont été effectuées entre le 30 décembre 2022 au 2 janvier 2023, dont plus du tiers s’est déroulé de nuit. C’est toutefois moins que l’an dernier à la même période, où La Rega avait comptabilisé 206 interventions. Mais c’est davantage qu’il y a deux ans, avec 147 missions. 

Soutien du Club alpin suisse

Mais la Rega était toutefois bien préparée à ce week-end animé. Des hélicoptères supplémentaires ont en effet été stationnés dans l’Oberland bernois et dans les Grisons, afin de renforcer le dispositif national, composé de quatorze bases réparties dans tout le pays. Plusieurs interventions se sont déroulées en Suisse alémanique et au Tessin, en collaboration avec des spécialistes du sauvetage héliporté du Club alpin suisse (CAS). Ceux-ci sont engagés lorsque la Rega nécessite un soutien en terrain difficile. À Andermatt (UR) et au Monte Lema (TI), cette collaboration entre la Rega a permis d’évacuer des personnes en détresse en montagne.

Les autoroutes du ciel

Au total, sept missions ont recouru aux autoroutes du ciel durant ce premier week-end de l’année. Ces points virtuels dans le ciel – points GPS – permettent aux équipages Rega de voler, même lorsque les conditions météorologiques sont mauvaises. Le 31 décembre, la Rega a, par exemple, transporté une femme enceinte de Bellinzone (TI) à Zurich en utilisant la route du Low Flight Network, au-dessus du Gothard. La patiente a pu être transférée en toute sécurité vers un hôpital approprié. 

«Chaque année 600 personnes ne peuvent bénéficier de l’aide aérienne à cause du mauvais temps. Ces autoroutes du ciel ne sont pas encore suffisamment développées en Suisse romande. Mais la Rega a déposé plusieurs demandes en ce sens auprès de l’Office fédéral de l'aviation civile», ajoute David Suchet, porte-parole de la Rega. 

Intense aussi pour Air Zermatt

Air Zermatt (VS) a aussi vécu des journées intenses pendant les fêtes de fin d'année. Quelque 82 sauvetages ont été réalisés par hélicoptère. Avec un total de 17 missions, le 28 décembre a été la journée la plus chargée. 

L'année 2022 a été, depuis la fondation d'Air Zermatt en 1968, la plus chargée de l'histoire. Les hélicoptères ont effectué plus de 2100 missions, soit près de 200 de plus qu’en 2019, année qui détenait le record jusqu’à présent. Les ambulances sont intervenues plus de 1200 fois l'an dernier, soit près de 100 fois de plus qu’en 2019. Un nombre élevé de sauvetages a été réalisé au printemps 2022, pour des accidents de ski notamment.

Des interventions à l’étranger

Les avions-ambulance de la Rega sont aussi venus en aide à des patients en Espagne, en Thaïlande ainsi qu’aux Seychelles. D’autres patients ont aussi été accompagnés sur des vols de ligne, depuis l’Afrique du Sud et la Grèce.

(comm/lvb)

Ton opinion