Publié

PolitiqueLe WWF dit «oui» à la Stratégie énergétique 2050

Pour l'organisation environnementale, elle créera des emplois en Suisse et diminuera la dépendance en énergie du pays.

Le peuple devra se prononcer le 21 mai sur la stratégie énergétique de Doris Leuthard.

Le peuple devra se prononcer le 21 mai sur la stratégie énergétique de Doris Leuthard.

Keystone

Le WWF soutient la Stratégie énergétique 2050 attaquée en référendum par l'UDC. Cette politique créera des emplois en Suisse et diminuera la dépendance du pays vis-à-vis de l'étranger.

«Cette stratégie est un bon compromis nous permettant d'assurer un approvisionnement énergétique en Suisse plus sûr, tout en affirmant notre engagement en faveur d'une protection plus efficace de la nature et du climat», estime son directeur Thomas Vellacott dans un communiqué jeudi.

Des milliards de francs ne seront plus dépensés pour des importations d'énergie. Ces fonds seront au contraire investis dans les énergies renouvelables créatrices d'emplois en Suisse, poursuit l'organisation environnementaliste. Les 40'000 projets actuellement sur la liste d'attente de la rétribution à prix (RPC) pourront être réalisés.

Le peuple sera vraisemblablement amené à se prononcer le 21 mai. La première étape de la Stratégie énergétique 2050 doit accompagner la sortie du nucléaire, principe retenu par le gouvernement après la catastrophe de Fukushima.

Aucune nouvelle centrale ne pourra être construite, mais la réforme n'oblige pas à débrancher les centrales atomiques existantes. La stratégie doit provoquer un tournant vert. L'énergie de l'atome devra être progressivement remplacée par celle produite par le vent, le soleil, l'eau ou encore les déchets.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!