10.09.2020 à 16:19

Cinéma Le Zurich Film Festival souffle un vent d’optimisme

Malgré la crise sanitaire, le festival international aura bien lieu du 24 septembre au 4 octobre. Quelque 165 films seront à découvrir en présence de plusieurs stars du 7e art.

La 16e édition du Zurich Film Festival sera particulièrement "courageuse et cinéphile", se réjouissent ses organisateurs (archives).

La 16e édition du Zurich Film Festival sera particulièrement "courageuse et cinéphile", se réjouissent ses organisateurs (archives).

KEYSTONE/ENNIO LEANZA

Le Zurich Film Festival (ZFF) fait la nique au coronavirus. Il se déroulera comme prévu du 24 septembre au 4 octobre et sera le premier festival international de cinéma à maintenir entièrement son programme cette année. Johnny Depp et Juliette Binoche y sont attendus.

Les cinéphiles pourront découvrir 165 films dont 27 suisses au ZFF dont 23 premières mondiales. Ce dernier chiffre en hausse (11 premières l’an dernier) s’explique par le fait que d’autres grands festivals ont dû renoncer à leur édition 2020 en raison de la pandémie.

Les restrictions imposées par l’Office fédéral de la santé publique seront toutefois respectées, ont assuré jeudi les organisateurs face aux médias réunis à Zurich. Malgré cette situation, le 16e ZFF entend «souffler un vent d’optimisme pour les cinéastes, pour la branche et le public», souligne son directeur Christian Jungen.

Femmes et scandinaves en force

L’édition à venir du festival s’annonce «plus courageuse et plus cinéphile» que ces dernières années, promet-il. Les pays scandinaves sont fortement représentés en compétition, avec trois documentaires sur douze – dont l’incontournable «I am Greta» – et quatre fictions sur quatorze.

Les films réalisés par des femmes seront particulièrement nombreux. La compétition des documentaires en recense 58%, celle des fictions 57%. Il s’agit, en réalité, d’une représentation fidèle de la situation actuelle, même si d’autres festivals préfèrent donner la part belle aux «grands maîtres», explique Christian Jungen.

De Johnny Depp à Rolf Lyssy

Coronavirus oblige, les grandes stars seront moins nombreuses cette année à fouler le tapis vert zurichois. L’acteur et réalisateur américain Johnny Depp a toutefois confirmé sa venue pour présenter, le 2 octobre, un documentaire qu’il a coproduit: «Crock of Gold: A Few Rounds with Shane McGowan» raconte l’histoire du groupe folk-punk irlandais The Pogues.

L’actrice française Juliette Binoche sera aussi présente à Zurich. Elle y recevra, le 30 septembre, un Oeil d’or. La même récompense sera remise à la cinéaste française Maïwenn, à l’actrice britannique Olivia Colman et à l’acteur allemand Til Schweiger.

Le réalisateur suisse Rolf Lyssy recevra, lui, l’Oeil d’or d’honneur pour l’ensemble de sa carrière. Le ZFF lui consacre aussi une rétrospective réunissant dix de ses films dont les inoubliables «Faiseurs de Suisses» (1978). L’actrice allemande Iris Berben reçoit, elle aussi, un prix d’honneur.

(ATS/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!