06.06.2019 à 20:25

Léa Sprunger rate sa première sortie

Athlétisme

A Rome, la Vaudoise a manqué sa première course en extérieur de la saison. De son côté, Angelica Moser s'est ratée à la perche.

par
Yves Desplands
Léa Sprunger a terminé dernière de sa course.

Léa Sprunger a terminé dernière de sa course.

Deux Suissesses étaient engagées dans le meeting Ligue de Diamant de Rome, jeudi soir.

Pour sa première course outdoor de la saison, Léa Sprunger a vécu une soirée difficile. La Vaudoise a terminé neuvième et dernière du 400 m haies remporté par l’Américaine Dalilah Muhammad en 53’’67.

Le temps de Sprunger, 56’’36, est moyen et il démontre que la championne d’Europe a encore du travail. Son entraîneur, Laurent Meuwly le reconnaissait sur l’ATS: «Il n’y a pas eu de grosses fautes techniques, elle a exécuté le plan de course. Mais cela confirme que Léa est en retard sur sa préparation».

Après la course, au micro d'Athle.ch, la Vaudoise avouait: «Je ne suis pas fatiguée, donc ça veut dire que j'ai pas bien couru. Mon temps le montre. Je ne suis jamais rentrée dans la course, j'ai jamais réussi à être agressive».

Pour l’autre Helvète engagée à Rome, la soirée n’a pas été meilleure. Au saut à la perche, Angelica Moser a débuté son concours par trois essais à 4,31 m qu’elle a ratés.

L’athlète de 21 ans née au Texas termine donc dernière d’une épreuve que la Suédoise Angelica Bengtsson a enlevée en passant 4,76 m à son troisième essai.

Dans cette soirée romaine, la sauteuse en longueur allemande Malaika Mihambo a passé pour la première fois de sa carrière la barre des sept mètres (7,07 m.) et remporté le concours. Cela faisait deux ans qu’aucune athlète n’avait passé ce cap.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!