Athlétisme - Lea Sprunger veut franchir un cap avant les JO
Publié

AthlétismeLea Sprunger veut franchir un cap avant les JO

La Vaudoise est engagée ce mardi soir au meeting Diamond League de Gateshead (Angleterre). Son but? Passer sous les 55 seconde sur 400 m haies. Le relais 4 x 100 m cherchera aussi à se régler. Le point avec Laurent Meuwly.

par
Renaud Tschoumy
Lea Sprunger a un but bien précis pour le 400 m haies de ce mardi soir à Gateshead.

Lea Sprunger a un but bien précis pour le 400 m haies de ce mardi soir à Gateshead.

AFP

C’est la der des ders avant les Jeux olympiques de Tokyo. C’est en effet ce mardi soir, à Gateshead (Angleterre), tout près de Newcastle, qu’aura lieu le dernier meeting estampillé Diamond League avant les JO. Cinq Suissesses seront en lice.

Lea Sprunger s’alignera sur 400 m haies (19h03), juste après que Cynthia Reinle et Ajla Del Ponte auront participé au 100 m (18h18). Ensuite (20h36), le relais 4 x 100 m suisse sera sur la piste – certes privé de Mujinga Kambundji et de Salomé Kora, qui n’ont pas effectué le déplacement en Angleterre – pour sa quatrième course de l’année. Avec dans l’idée de bien travailler le premier passage de témoin.

Le point avec le coach Laurent Meuwly, à quelques heures du dernier meeting avant l’embarquement pour Tokyo,

Laurent Meuwly, de manière globale, que peut-on attendre de ce dernier meeting avant les JO?

Je pense que la réunion de Gateshead est importante pour pas mal d’athlètes, qui ont besoin d’une compétition avant le grand départ pour le Japon. Dans la mesure où les sélections sont établies, on pourrait penser que cette compétition n’a pas de véritable enjeu – outre les points de Diamond League. Mais il est important de garder le rythme de la compétition, et à cet égard, ce meeting tombe bien. Et puis, pour certains, peut-être en retard de préparation, cela peut aussi être l’occasion de se rassurer.

Pensez-vous à Lea Sprunger en disant cela?

Entre autres, oui. Lea n’a pas beaucoup couru cette année, elle a eu des problèmes au tendon d’Achille, puis s’est blessée au mollet en mai, et pour elle, chaque jour compte. Cette course tombe donc au bon moment pour elle.

Laurent Meuwly et Lea Sprunger, ici en 2018.

Laurent Meuwly et Lea Sprunger, ici en 2018.

Freshfocus

Quel sera son objectif ce mardi soir?

Idéalement, de courir en dessous des 55 secondes. Mais c’est surtout au niveau technique que ce sera important. On va revenir à l’ancien rythme qui était le sien, à savoir 14 foulées jusqu’à la cinquième haie, puis 15 foulées jusqu’à la ligne d’arrivée. Ensuite, on fera le point et on verra dans quelle direction travailler en prévision de Tokyo. Mais je suis confiant: Lea court mieux de semaine en semaine.

Le relais suisse 4 x 100 m s’alignera également ce mardi, mais il n’est pas au complet…

Effectivement, Mujinga Kambundji et Salomé Kora n’ont pas effectué le déplacement de Gateshead. L’important, ce mardi soir, c’est le passage du premier relais entre Riccarda Dietsche et Ajla Del Ponte. Ces deux sprinteuses sont prévues pour être les deux premières relayeuses à Tokyo, avant Mujinga Kambundji (troisième) et Salomé Kora, qui sera en principe la dernière relayeuse. Il est donc important que Riccarda et Ajla soient concentrées sur cet objectif en prévision des JO. Elles sont toutes deux engagées sur le 100 m individuel, qui aura eu lieu quelque deux heures avant, j’espère qu’elles réussiront à garder suffisamment d’influx pour le relais.

Le passage de témoin entre Riccarda Dietsche (à dr.) et Ajla Del Ponte (à g.) sera très important ce mardi soir à Gateshead.

Le passage de témoin entre Riccarda Dietsche (à dr.) et Ajla Del Ponte (à g.) sera très important ce mardi soir à Gateshead.

Freshfocus

Quel sera l’objectif de ce relais à Tokyo?

Une médaille, clairement. En terminant quatrième aux Mondiaux de Doha, cette équipe a démontré qu’elle était tout près du podium. Et puis, ce qui me rassure, c’est qu’elle ne fait pas d’erreurs et qu’elle n’est que très rarement disqualifiée. Les transmissions de témoin sont assurées, c’est vraiment l’un de nos points forts. On ne peut pas forcément en dire autant de nos adversaires.

Quand partez-vous pour Tokyo?

Avec Ajla Del Ponte et Lea Sprunger, nous nous envolerons ce jeudi pour Chiba (province de Honshu), où nous allons effectuer un stage d’entraînement avant les Jeux. Les autres sprinteuses voyageront pour leur part le jeudi suivant, soit le 22 juillet prochain.

Votre opinion