Bienne – L’écume du lac n’est pas ragoûtante
Publié

BienneL’écume du lac n’est pas ragoûtante

Poussées par la tempête Aurore, les vagues charrient une mousse inoffensive, mais répulsive.

par
Vincent Donzé
Une écume verdâtre salit la rive du lac de Bienne.

Une écume verdâtre salit la rive du lac de Bienne.

Lematin.ch/Vincent Donzé

Il ne fait pas bon se promener au bord du lac de Bienne après le passage de la tempête Aurore. Les vagues ont charrié sur la rive un amas d’algues qui sent mauvais. Les promeneurs se tiennent à l’écart, surtout ceux qui tiennent un chien en laisse. Mais si elle n’est pas ragoûtante, l’écume du lac de Bienne n’est pas dangereuse, comme l’a communiqué vendredi dernier la Direction cantonale des travaux publics et des transports.

«L’écume produite est sans danger pour les organismes aquatiques, les êtres humains et les animaux», a assuré le canton. Depuis plusieurs semaines, cette écume blanche peut être observée dans la partie nord du lac de Bienne, aussi bien sur la rive qu’en surface.

Beurk! Le chemin des Prés-de-la-Rive n’est pas joli joli.

Beurk! Le chemin des Prés-de-la-Rive n’est pas joli joli.

Lematin.ch/Vincent Donzé

«Les échantillons d’eau analysés ont révélé la présence de particules d’insectes et de plantes, dont la décomposition est assurée par des bactéries et des champignons», a rapporté la Direction des travaux publics et des transports. Ce processus libère des protéines que le vent, les vagues mais aussi les hélices des bateaux font mousser.

Votre opinion