Sexisme - Lego ne veut plus de jouets genrés
Publié

SexismeLego ne veut plus de jouets genrés

La société danoise ne souhaite plus que ses produits soient perçus comme destinés aux filles ou aux garçons après avoir commandé une étude sur la question.

par
Michel Pralong
Jouer avec des engins de chantier, c’est pour les garçons? Lego ne veut plus que cela soit perçu comme cela,

Jouer avec des engins de chantier, c’est pour les garçons? Lego ne veut plus que cela soit perçu comme cela,

Lego

Les machines de chantiers et les voitures, pour les garçons. les chevaux pour les filles. Tels sont les exemples de stéréotypes qui collent aux jouets, notamment à ceux de Lego. Et cela se confirme selon une étude commandée par le géant danois auprès du Geena Davis Institute. L’actrice américaine. célèbre pour son rôle dans «Thelma et Louise» est en effet devenue une activiste et a créé cet institut de recherche sur le genre dans les médias.

Après avoir recueilli les avis de 7000 parents et enfants de 6 à 14 ans dans sept pays (Chine, République tchèque, Japon, Pologne, Russie, Royaume-Uni et États-Unis), il en ressort en effet que les parents ont toujours tendance à recommander des activités scientifiques, techniques ou mathématiques aux garçons et celles liées à la mode, à la cuisine ou à la danse aux filles. C’est toutefois un peu en train de changer, les filles étant de plus en plus encouragées à exercer des activités dites de garçon. En revanche, l’inverse reste plus rare, écrit le «Guardian».

Les garçons ont peur d’être moqués

Du coup, les filles ont de plus en plus envie de se lancer dans de tels domaines tandis que les garçons ont toujours peur que l’on se moque d’eux s’ils s’amusent avec des jouets «pour filles». Peur également partagée par leurs parents. Parce que, aussi, «les comportements associés aux hommes sont plus valorisés dans la société», a déclaré Madeline Di Nonno, directrice du Geena Davis Institute.

Pour casser ces stéréotypes, Lego a donc décidé de rendre ses jouets moins inclusifs: «Traditionnellement, Lego a été utilisé davantage par les garçons, mais des produits comme «Lego Dots» ou «Lego City Opération de sauvetage des animaux sauvages» ont été spécialement conçus pour plaire aux garçons et aux filles», a déclaré Julia Goldin, directrice des produits et du marketing chez Lego Group.

Elle a ajouté que plus aucun de ses produits n’était étiqueté «pour filles» ou «pour garçons» et sur le site du fabricant de jouets, on ne peut plus rechercher de produits par sexe, pas par thème et par sujets d’intérêts. Testant ses jouets sur des enfants, Lego a également expliqué intégrer davantage de filles dans son panel

Votre opinion