Canton de Lucerne: Lehrplan 21: une initiative invalidée en partie
Publié

Canton de LucerneLehrplan 21: une initiative invalidée en partie

Le texte prévoit un référendum facultatif pour toutes questions liées à l'enseignement et qui vise indirectement le Lehrplan 21. Il est rejeté par l'exécutif cantonal.

La question de l'enseignement continue de faire dans vagues à Lucerne.

La question de l'enseignement continue de faire dans vagues à Lucerne.

Keystone

Le gouvernement lucernois a estimé lundi qu'une partie de l'initiative «Des réformes scolaires adoptées par le peuple» n'était pas valable. Le reste du texte, qui prévoit un référendum facultatif pour toutes questions liées à l'enseignement et qui vise indirectement le Lehrplan 21, est rejeté par l'exécutif cantonal.

Ce texte n'est pas l'initiative «Une seule langue étrangère à l'école primaire» qui touche au contenu du plan directeur Lehrplan 21. Les Lucernois se prononceront en septembre sur cette question. «Des réformes scolaires adoptées par le peuple» exige de son côté que tous les changements législatifs du plan directeur soient approuvés par le peuple.

Violations de la constitution cantonale

L'initiative populaire examinée lundi contient un effet rétroactif: elle compte s'appliquer à toutes les lois en vigueur depuis 2014, ce qui inclut le Lehrplan 21. Toutes les conventions intercantonales devront en outre être soumises au référendum facultatif, tout comme les changements de branches, d'horaires ou de structures d'enseignement.

Le Conseil d'Etat a indiqué lundi que plusieurs points de l'initiative violaient la constitution cantonale. C'est pour cette raison qu'il recommande au parlement cantonal de la rejeter.

Les initiants argumentent que les modifications de la loi sur l'éducation sont imposées «par le haut». Le texte a été signé par plus de 4500 personnes, alors que seules 4000 signatures étaient nécessaires pour le faire aboutir.

(ats)

Votre opinion